Aller au contenu


Photo

Soirée Gonzaï : La Terre Tremble ! et JC Satàn.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Le Crapaud

Le Crapaud

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 551 messages
  • Location:paris
  • Interests:beaucoup
  • Love:toujours
  • Hate:souvent

Posté 15 January 2013 - 19:10

Vendredi 11 janvier. Soirée organisée par Gonzaï, à l'occasion de laquelle le mag faisait paraître son premier numéro papier, « historique » selon celui qui me l'a vendu. L'histoire nous le dira... En tout cas l'histoire peut toujours retenir la soirée déjà, si elle veut, comme ça elle serait moins terne. En effet, le magasine « des faits, des freaks [et] du fun » sait créer l'événement en convoquant la fine fleur de l'indé française... ont répondu à l'appel du collectif : Catholic Spray, La Terre Tremble !!! et JC Satàn. Les deux derniers bénéficiant actuellement d'une exposition médiatique flatteuse, on se pressait aux portes de la Maroquinerie. A tel point qu'une longue file d'attente me fit manquer, à moi et à pas mal de monde, le premier groupe et la moitié du deuxième. Dans un sens, tant mieux pour eux, les gens s'étaient déplacés en masse, mais en même temps, ça faisait chier de louper la moitié du concert ! Avec mon pote, on était verts. Quoi qu'il en soit on entre dans la salle au milieu de la prestation de La Terre Tremble !!! Note : non, non, « La Terre Tremble !!! » n'est pas le nom d'un producteur de drum n' bass, ni d'un groupe de dark métal tribal. Fin de la note. Les deux guitaristes encadrent le batteur qui gesticule anarchiquement sur son siège, mêlant chants, matraquage des fûts et lancements de boucles. Sa grosse caisse est couchée coté peau de résonance, il en joue avec les bras et réserve son jeu de pied à des pédales : il produit ainsi de courts motifs rythmiques qui provoquent immanquablement un mouvement de balancier vertical au niveau des têtes. Malgré l'absence de basse, en live, ces trois clermontois prouvent leur sens du groove. L'esprit noise du dernier album, Salvage Blues est supplanté par la dimension rythmique, elle-même accentuée par la répétition des cris plaintifs de la guitare : le nom du disque prend alors tout son sens. C'est un blues désarticulé, froid, qui n'a pas grand chose à voir avec les champs de coton, et qui lorgne plutôt vers les 70's de l'autre côté du Rhin (ils ont dû marcher dans la kraut...). Un groupe pertinent et imprévisible dont la musque prend toute son ampleur en live.

Image IPB
La Terre Tremble !!!

Je venais découvrir JC Satàn, suite à l'article paru dans le dernier Noise qui vantait leurs prestations scéniques. Je n'ai pas été déçu. Si, musicalement, on ne peut pas dire que ça casse cinq pâtes à un bouc, il faut bien admettre que l'énergie que ces bordelais diffusent en live est contagieuse. Bizarrement, ce n'était pas d'eux que s'est emparé le démon, mais des gens dans le public. En quelques minutes, ce qui restait encore un concert un peu hip où régnaient la moustache et le jean slim, est devenu une espèce d'orgie punk jouissive et incontrôlable. Bousculades en règle dans la fosse, guitare derrière la tête en face, on se jetait de la scène à corps perdu, on y restait pour montrer ses nichons... Bref, un fourmillement d'initiatives de bon goût qui ne laisse pas indifférent. Le quintette diabolique enchaîne les titres, tous plus speeds les uns que les autres, appuyés sur un basse/batterie précis et efficace. Des guitares rock 'n' roll plutôt simplistes, des claviers anecdotiques qui rajoutent une couche synthétique au magma endiablé. Les chants, mixtes, donnent la touche pop nécessaire au moment du refrain. Tous les éléments sont réunis pour que les corps bougent et s'éclatent. Peu à peu, le public envahit la scène au grand dam des régisseurs qui devront jouer les videurs ou faire en sorte que les enceintes de retour restent en place. Avec mon pote, on se décide à goûter le pogo. Un bon cru. On n'est jamais déçu avec le bordelais... un peu frustrant toutefois, car la réaction bordélique du public a précipité la fin de la danse : le guitariste a filé sa guitare à un mec, ils ont continué un peu, puis se sont barrés net, sans qu'aucune des demandes de rappel ne soit jamais satisfaite. On avait pourtant ce soir là quelques poètes qui méritaient qu'on les écoutasse. Par exemple : « Satan m'habite ! » était évident, « Jean-Claude j't'attends ! » était bien envoyé, par contre « Reviens enculé ! » était peut-être un peu trop avant-gardiste. Toutefois c'est suants qu'on sort de la cave, avec l'envie d'en découdre avec les bondieuseries prévues le lendemain. Mais le froid a eu raison de nos haines et on a fini par aller se coucher, possédés et frémissants.

Image IPB
JC Satàn

Image IPB
le bordel.


Merci Gonzaï.

Modifié par Le Crapaud, 18 January 2013 - 00:54.


#2 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29867 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 15 January 2013 - 22:07

Ça sent la sueur ce report en effet ! :D

La terre tremble c'est pas le titre d'un vieux film de Visconti d'ailleurs ? (nettement plus austère que la performance de ces bougres-là j'imagine)

#3 Le Crapaud

Le Crapaud

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 551 messages
  • Location:paris
  • Interests:beaucoup
  • Love:toujours
  • Hate:souvent

Posté 15 January 2013 - 22:40

SI SI, c'est un film de Visconti, c'est de là qu'ils tirent leur nom.

#4 darko

darko

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 5234 messages

Posté 15 January 2013 - 22:50

La Terre Tremble!!!, on me l’avait déjà conseillé lors d'un concert, il y a quelques temps. Il me semble qu'on m'avait plutôt présenté ça comme du post-rock, mais vu ta description et le peu que j'entends en ce moment, c'est pas tout à fait le cas ...
Get off, get up, you son of pop
The light below is bright on top
It's suds and soda a vibe decoder

All my Gigs (2000-2014) ...

#5 Le Crapaud

Le Crapaud

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 551 messages
  • Location:paris
  • Interests:beaucoup
  • Love:toujours
  • Hate:souvent

Posté 16 January 2013 - 19:55

on peut dire que c'est post-rock si on veut, mais je suis pas sûr que ça aide vraiment à se faire une idée de leur musique. moi je trouve ça plus krautrock même si c'est discutable aussi.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)