Aller au contenu


Photo

Les films à voir!


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2389 réponses à ce sujet

#31 Zaknafeineu

Zaknafeineu

    Visiteur régulier

  • Membres
  • 48 messages
  • Location:Montréal
  • Interests:plein de trucs...

Posté 19 July 2005 - 18:46

ah oui excellent Sin city aussi...ayant adoré l'oeuvre de miller ca ne pouvait que me ravir une adaptation de ce niveau.

S'il pouvait nous faire le batman de miller monsieur rodriguez, on aurait ptet enfin droit à un batman digne de ce nom.

allé tcho
J'aimerais bien qu'tu restes! on va manger... des CHIPS! T'entends? des CHIPS! C'est tout ce que ca te fait quand je te dis qu'on va manger des CHIPS??

#32 jediroller

jediroller

    nonpartisan

  • Indie Rock Mag
  • 4492 messages
  • Location:Lille
  • Interests:J'aime bien le café.
  • Love:des tas de trucs pas bons pour ma santé
  • Hate:qu'ils ne soient pas bons pour ma santé

Posté 19 July 2005 - 22:14

Hé hé... bien vu c'était de la provo: J'ADORE ça


Tss. Galopin.

Beau parallèle entre Duel et 2001, je n'avais jamais pensé à ça... (Mais je dois dire que je n'ai vu Duel qu'une fois, et que ça ne m'avait pas vraiment marqué à l'époque.)

Que cela soit clair, je ne conteste pas le savoir-faire de Spielberg... Rien que dans le dernier, il y a des moments de suspense bien faits; seulement voilà: Spielebrg n'invente jamais rien et ses films sont toujours vides de sens, je trouve !


Hitchcock lui-même s'intéressait moins au sujet de ses films qu'à la manière dont il allait les raconter. Y a pas de fond chez Hitchcock, peut-être ?

Tu dois confondre. "Vide de sens", c'est On se calme et on boit frais à Saint-Tropez. E.T., par exemple, dit plein de choses sur l'enfance, l'abandon et la différence, si on veut bien le regarder comme ça. Faut vouloir, c'est tout. On ne peut pas décortiquer l'Oedipe de Skywalker et dire qu'il n'y a rien dans Rencontres du 3e type !

La période pré-Liste de Schindler, ce sont des films qui m'ont plu quand j'étais gosse, mais vraiment là pour le coup ce sont vraiment des films de gamins (E.T., jurassik Parc, les dents de la mer, Indiana Jones, revoie-les, tu verras, c'est... argh)


Alors ça c'est marrant, parce que c'est exactement ce que je me suis dit quand j'ai revu Star Wars, alors que je peux revoir indéfiniment le premier Indy sans me lasser. Et le 3e passe toujours très bien. J'ai juste du mal avec le Temple maudit. Du grand cinéma de divertissement, qui assume complètement son efficacité et son statut de grand spectacle familial.

A ce train-là tu vas bientôt me dire que Peter Jackson, c'est Harry Potter.

Et les Dents de la mer ! "Une vraie série B, un Blob avec des nageoires" a dit chaipuki. Simple, efficace, indémodable.

Honnêtement, je considère que la trilogie Indy (que je n'ai pas) a autant sa place dans ma DVDthèque que le coffret Kubrick (que je possède) ou le récent coffret Jarmusch (que je convoite !).

Ensuite, Spielberg a voulu se faire accepter dans la catégorie des cinéastes "intelligents"...


C'est pas lui qui a inventé la distinction. Les critiques sont ce qu'ils sont et ceux qui lèchent les bottes d'Eastwood aujourd'hui sont les mêmes qui l'auraient volontiers balancé au fond d'une poubelle avec son Magnum par-dessus il y a 20 ans.

je ne m'ennuie pas, je trouve ça beau, bien fait, mais totalement inutile et ça n'apporte absolument rien !


Certains diraient que l'art est inutile.

Or, le cinéma pour moi regroupe deux choses: le divertissement et le fait que l'oeuvre porte à réflexion


Star Wars serait donc l'exception qui confirme la règle...

et un film qui ne regroupe pas ces deux aspects est un mauvais film (voilà pourquoi je n'aime ni Spielberg, ni le Godard d'après la nouvelle vague et pourquoi J'ADORE Lynch, Kubrick et Truffaut)


Exit AI, projet de Kubrick repris par Spielberg...
Et tu dois détester la plupart des comédies.

Tu es exigeant et c'est bien, tu as tes critères et c'est normal, y a même pas débat... Simplement, ce n'est pas parce qu'un film ne te parle pas à toi, personnellement qu'il a l'encéphalogramme plat. Plein de gens ont trouvé Elephant esthétisant et vide. Pourtant Dieu sait s'il a été disséqué par ailleurs. A l'inverse, des armées de fans se prennent la tête sur la "philosophie" de Matrix, là où beaucoup de cinéphiles ne voient qu'un machin SF grandiloquent, joliment enveloppé dans un emballage fashion, boursouflé d'effets spéciaux et généralement plutôt bébête. (Pour info, si j'aime bien le premier, je trouve que la phrase qui précède décrit assez bien les deux suivants.)

Mais je me suis emmerdé comme pas possible: une seule histoire aurait suffi, au bout d'une demi-heure, on a compris, c'est la même chose à chaque fois


Je comprends l'objection... Pour ma part je me suis intéressé aux personnages, qu'est-ce qui les motivait, jusqu'où ils iraient... c'est juste un jeu avec les codes du récit noir, il faut le prendre comme ça, c'est comme Max Payne sans bullet time :)

Cela dit j'étais peut-être seulement hypnotisé par ces images incroyables. Pour moi c'est déjà beaucoup, il y a tellement de films moches ou javellisés, ça fait plaisir de voir quelque chose de vraiment différent, soigné et si beau...

Moi je recommande Charlie et la Chocolaterie et La moustache !


Dis-nous en un peu plus...
News is bad news

Image IPB Image IPBImage IPB Autoportrait de A à Z

#33 Zaknafeineu

Zaknafeineu

    Visiteur régulier

  • Membres
  • 48 messages
  • Location:Montréal
  • Interests:plein de trucs...

Posté 19 July 2005 - 23:51

tiens c'est amusant en lisant la critique envers spielberg j'ai pensé exactement comme toi, je pourrais toujours me rematter un indiana jones et l'arche perdue avec un plaisir alors que star wars non. Enfin la ou c'est gênant c'est que le scénario d'indi est de george lucas...

Sinon juste pour info que pensez vous du film Donnie Darko? c'est un peu brusque comme changement mais alors ce film c'est le chef d'oeuvre pour moi...
J'aimerais bien qu'tu restes! on va manger... des CHIPS! T'entends? des CHIPS! C'est tout ce que ca te fait quand je te dis qu'on va manger des CHIPS??

#34 Zaknafeineu

Zaknafeineu

    Visiteur régulier

  • Membres
  • 48 messages
  • Location:Montréal
  • Interests:plein de trucs...

Posté 20 July 2005 - 00:04

ah oui sinon le tournage du prochain film de richard kelly (réalisateur de donnie darko) commence le mois prochain...

je ne sais vraiment pas ce que ça va donner (The Rock joue dedans) mais bon je fais entière confiance à ce jeune réalisateur qui s'il nous sert un deuxième film du niveau de donnie darko risque de devenir culte...

plus d'infos ici
http://www.allocine....film=60696.html
et le résumé qui ne ressemble pas à grande chose

bah mince alors il a monté une compagnie darko entertainement!

site officiel du film
http://www.southlandtales.com

tin il va meme y avoir une bd déssinée par richard kelly en personne et qui sera visionnable sur le site

hum hum
a suivre je pense
J'aimerais bien qu'tu restes! on va manger... des CHIPS! T'entends? des CHIPS! C'est tout ce que ca te fait quand je te dis qu'on va manger des CHIPS??

#35 darko

darko

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 5234 messages

Posté 20 July 2005 - 08:21

Donnie Darko? c'est un peu brusque comme changement mais alors ce film c'est le chef d'oeuvre pour moi...

No comment :P

tiens tiens j'en ai parlé brièvement ici ... mais bon je pourrais en parler des heures ... :zut:
Get off, get up, you son of pop
The light below is bright on top
It's suds and soda a vibe decoder

All my Gigs (2000-2014) ...

#36 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 20 July 2005 - 11:02

(je veux dire quand on voit la complexité d'un hypérion de simmons ou d'un dune d'herbert on ne parle pas de la meme chose..)Enfin voila désolé de dire ça mais voir lucas comme un créateur d'univers ca me chagrinne un peu. Je le met au meme niveau d'un harry potter, distrayant et puis c'est tout. AH j'aime beaucoup harry potter au fait :)

Sinon l'empereur n'absorbe pas la puissance de mace windu. Ce genre de pratique ne se fait pas dans le monde de star wars. Donc pour expliquer la supériorité de l'empereur sur yoda bah il est vieux yoda? Il a pas eu de chance? il a fait fait un mauvais score sur les dés quand il a voulu attaquer l'empereur?

Ah et Gin Gon n'est pas le maitre de dark maul et n'est jamais passé du côté obscur. Ce n'est pas parce que tu tues un site que tu es son maître, heureusement. Meme si les sith se défoncent toujours la gueule entre eux.

Voir le message


Bon. Je ne cherche pas la complexité dans les films, les scénarios à 100 retrounements et pleins de subtilités. Et Star Wars n'est pas du tout un film complexe, je suis d'accord avec toi.

Seulement, ce que je cherche dans les films, et dans l'art en général, c'est la profondeur, le rapport avec la société et le monde qui nous entoure, et la dimension psychologique... En cela le film La moustache, dont le scénario n'est basé que sur une seule idée (un homme se rase la moustache et personne ne le remarque, pire, tout le monde fait comme si il n'avait pas porté de moustache), n'est pas du tout complexe et bien simple à suivre; mais pourtant le film est extrêmement profond, et ce que je redoutais au début - que le film soit pleins de longueurs, l'idée de départ donnant plus matière à un court-métrage -, s'estompe rapidement quand le film devient une étude du quarantenaire parisien en plein requestionnement et de la folie en général.
De fait, je n'ai pas lu Hypérion, mais L'Echiquier du Mal, oui. Et de ce livre, je n'ai pas tiré grand chose; certes l'histoire est extrêmement complexe, mais les personnages sont unidimensionnels et caricaturaux, comme dans une BD, et contrairement à Darth Sidious, mais enfin c'est mon point de vue. Cela dit, le roman m'a bien plu, m'a bien divertit, mais ça reste un roman de vacances, à lire sur la plage, un truc à la Da Vinci Code (mais bien meilleur, cela va de soi)

Pour le reste, je ne suis pas fan de science-fiction, et les jeux de rôles m'ennuient profondément, moi je ne donne que mon interprétation de Star Wars (le film), et ne cherche pas du tout à séparer le vrai du faux. Comme tu le dis, chacun son point de vue !

Hitchcock lui-même s'intéressait moins au sujet de ses films qu'à la manière dont il allait les raconter. Y a pas de fond chez Hitchcock, peut-être ?


Bien sûr, mais comme je le dis plus haut, ça n'empêche pas son oeuvre d'être truffée de références, voulues ou non, à la société des hommes... Je donnerais un exemple (libre d'interprétation même si pour moi c'est assez explicite): dans "Fenêtre sur cour", à un moment James Stuart reçoit Grace Kelly et pendant toute leur conversation, il tient une tasse de café à laquelle il fait subir des petits mouvements circulaires et périodiques; à la fin de la conversation, il renverse la tasse et se fait une tache sur sa chemise... il y a ici à mon avis, une métaphore où Stuart se masturbe en pensant à Grace Kelly ! Et des images, il y en a des milliers dans toute son oeuvre, si l'on sonde chaque plan, on peut voir un truc génial.

le récent coffret Jarmusch (que je convoite !)


QUOI ?!!! On ne m'aurait pas prévenu ! Merci pour l'info...

Exit AI, projet de Kubrick repris par Spielberg...
Et tu dois détester la plupart des comédies.


Oui, "AI" m'a vraiment déçu. D'accord, Spielberg dis des choses, dans ET, etc... Mais ce qui me gêne, c'est que ce sont des généralités triviales et de la morale bien pensante sur la famille, et que toutes ces choses sont tellement surlignées, que ça paraît faux, ça ne vient pas du Spielberg-homme. Alors que l'oedipe de Star Wars, est peut-être de la psychologie simpliste (quoique), le fait, par exemple, que Darth Sidious soit le père d'Anakin n'est pas visible directement, et tout le scénario de Star Wars, toutes les angoisses du film, je pense que cela vient de celles de Lucas-homme, et en cela Star Wars est une oeuvre sincère, une oeuvre tout court devrais-je dire. Quand on voit l'insistance qu'il a eu pour mener à bien son projet qui lui tenait tant à coeur, on ne peut que comprendre que cette oeuvre dit des choses sur l'homme qu'il a été (tout le monde s'insurge sur son côté business man, mais ça n'a rien à voir avec Star Wars IV, qui a été fait avec un budget ridicule)
Donc un film, un livre, un tableau doit dire des choses sur l'homme qui l'a produit. Les films de Spielberg ne répondant pas à ce critère, pour moi ce dernier ne fait pas de l'art, mais de l'artifice.
Un film ne doit pas faire la morale au spectateur, c'est de la démagogie ! Tout comme le mélodrame, genre cinématographique que j'exècre au plus haut point. Et oui, je déteste la plupart des comédies, mais pas pour les mêmes raisons: dans la comédie, l'humour se doit d'être un tant soit peu subtil, intelligent, pas grotesque (sinon on se marre bien mais c'est facile): donc je n'aime ni Cedric Klapish, ni les Monthy Python, ni Mr. Bean. Par contre, je range les Marx Brothers au dessus de tout, et TRES loin devant les autres (qui sont en vrac et j'en oublie: Woddy Allen, Chaplin, Keaton)
De plus, une oeuvre se doit d'être un tant soit peu originale, ce que n'est pas "Rencontres du Troisième Type" (quelle histoire classique sur les extra-terrestres... On ne peut comparer ça à "2001", ni à "Alien", métaphore de l'angoisse des futures mères, de la "bête intérieure" chère à Nietzche). Spielberg fait des films conventionnels, classiques, comme Eastwood d'ailleurs, dont j'ai détesté le dernier film (mélange de mélo et de moralisme, l'horreur !)

Voilà je précise que tout ce qui précède n'est qu'un point de vue !
Passons à "Charlie et la Chocolaterie", qui est extraordinaire, surtout grace à l'interprétation de Johnny Depp... et à l'idée de Burton de s'inspirer de Micheal Jackson pour le personnage de Willy Wonka. Tout cet aspect du film est extrêment réussi je trouve, ainsi que tout le côté esthétique "pop", qui est à la fois Burtonien à à la fois un peu nouveau ! Ce qui est dommage, c'est 1/ l'acteur qui joue Charlie, le plus tête à claque de tous les gosses alors que ça doit être le contraire, 2/ la morale à deux balles de la fin, on dirait du Spielberg ! (attention: provo)

Modifié par adrien49, 20 July 2005 - 11:04.


#37 jediroller

jediroller

    nonpartisan

  • Indie Rock Mag
  • 4492 messages
  • Location:Lille
  • Interests:J'aime bien le café.
  • Love:des tas de trucs pas bons pour ma santé
  • Hate:qu'ils ne soient pas bons pour ma santé

Posté 20 July 2005 - 12:51

Bien sûr, mais comme je le dis plus haut, ça n'empêche pas son oeuvre d'être truffée de références, voulues ou non, à la société des hommes...


On est bien d'accord : ces références, on peut les retrouver partout et elles sont bien souvent inconscientes. Tu parles d'angoisse de la maternité et même de références nietschéennes dans Alien, d'autres n'y verraient rien de ce genre. (Dan O'Bannon serait sûrement le premier surpris... Giger, moins, je suppose.)

Tu me fais penser à mon ancien prof d'audiovisuel qui nous passait un extrait des Oiseaux d'Hitchcock, justement, et s'arrêtait sur le passage où, lorsque les enfants fuient l'école, l'un d'eux perd ses lunettes qui sont piétinées et brisées.

Et il nous dit d'un air rusé : "Vous voyez les références ? Oedipe, quand il a su qu'il avait couché avec sa mère, il s'est pas coupé le zizi (sic) ! Il s'est crevé les yeux !"

Ce dont on est forcé de conclure que tout film comprenant une scène d'énucléation ou même de bris de lunettes fait allusion à Oedipe. Ca fait d'un seul coup de toute l'œuvre de Lucio Fulci un vrai traité de psychanalyse.

D'accord, Spielberg dis des choses, dans ET, etc... Mais ce qui me gêne, c'est que ce sont des généralités triviales et de la morale bien pensante sur la famille, et que  toutes ces choses sont tellement surlignées, que ça paraît faux, ça ne vient pas du Spielberg-homme.
(...)
et tout le scénario de Star Wars, toutes les angoisses du film, je pense que cela vient de celles de Lucas-homme, et en cela Star Wars est une oeuvre sincère, une oeuvre tout court


Là je ne vois vraiment pas la différence. Quand l'un met en scène l'inceste et les filiations cachées, c'est sincère (il a couché avec sa soeur Lucas ? Il a eu des gros problèmes avec son père ? Tu sais des choses que nous ignorons à son propos ?), mais quand l'autre s'obsède sur le statut de l'étranger, l'exil et l'abandon ou les angoisses de l'enfance, c'est bateau et artificiel ?

Là franchement, je crois que tu ériges ta sensibilité personnelle en règle, car je crois qu'il n'y a aucune différence entre les deux. D'ailleurs, comme l'a souligné Zaknafeineu, Spielberg et Lucas ont été associés depuis l'origine...

Quand on voit l'insistance qu'il a eu pour mener à bien son projet qui lui tenait tant à coeur, on ne peut que comprendre que cette oeuvre dit des choses sur l'homme qu'il a été


Alors on peut le dire de tous les films qui ont mis dix, quinze, vingt ans à se faire. Il y en a quand même quelques-uns.

Ce qu'on peut dire en voyant les six Star Wars, c'est que Lucas adore les Muppets, au point de reprendre les trois premiers films pour en rajouter une benne :)

(tout le monde s'insurge sur son côté business man, mais ça n'a rien à voir avec Star Wars IV, qui a été fait avec un budget ridicule)


... et dont le succès a pris tout le monde au dépourvu, d'ailleurs. Je ne pense pas non plus que Lucas ait lancé ça en se disant qu'il allait conquérir le monde.

Un film ne doit pas faire la morale au spectateur, c'est de la démagogie ! Tout comme le mélodrame, genre cinématographique que j'exècre au plus haut point.


Euh... Tu as bien écouté quand tu es allé voir Star Wars, ou tu avais un Walkman sur les oreilles pendant les projections ? "Le côté obscur c'est pas bien, faut respecter l'équilibre de la Force, y a un code d'honneur, oui maître, non maître" et tu viens me dire que ça ne nous fait pas la morale ? "Voussa être gentil avec moissa malgré moissa être débile léger avec tête de cheval"... "Luc, je suis ton père" "Luc, je suis ta soeur", "Luc, c'est moi qui ai balancé ton poisson rouge aux chiottes quand tu avais six ans", "NOOOOON!!!", c'est pas du mélodrame ?

Je n'ai d'ailleurs rien contre le mélodrame, Dancer in the Dark, c'était plutôt bien, et ce film de Sean Penn dont le titre m'échappe, où Nicholson veut zigouiller David Morse qui a renversé sa fille en bagnole, c'était franchement chouette.

Et oui, je déteste la plupart des comédies, mais pas pour les mêmes raisons: dans la comédie, l'humour se doit d'être un tant soit peu subtil, intelligent, pas grotesque (sinon on se marre bien mais c'est facile)


Oui, c'est même le but :)
Tu as oublié de citer Tati, tu passeras un quart d'heure au coin.

De plus, une oeuvre se doit d'être un tant soit peu originale, ce que n'est pas "Rencontres du Troisième Type" (quelle histoire classique sur les extra-terrestres... On ne peut comparer ça à "2001", ni à "Alien"


Beuh, l'histoire d'Alien est ultra-classique...

métaphore de l'angoisse des futures mères, de la "bête intérieure" chère à Nietzche


L'idée du monstre qui germe à l'intérieur d'un personnage n'est devenue un motif central qu'a posteriori, principalement à cause de la scène de l'"accouchement" (comme dit John Hurt) qui a marqué les esprits. A l'origine, c'était simplement... un artifice, parce qu'il fallait bien trouver un moyen d'introduire la créature dans le vaisseau.

Comme quoi ça tient vraiment à peu de chose de devenir un film chargé de sens...
News is bad news

Image IPB Image IPBImage IPB Autoportrait de A à Z

#38 caribou

caribou

    Géo Trouvetout

  • Administrateur
  • 10651 messages
  • Location:A flanc de coteaux
  • Love:Pixies | The Smiths
  • Hate:Se lever le matin

Posté 20 July 2005 - 12:54

mais les personnages sont unidimensionnels et caricaturaux, comme dans une BD


les jeux de rôles m'ennuient profondément


T'es pas pote avec les franc-comtois du FIR toi :P

#39 iansich

iansich

    Administrateur

  • Indie Rock Mag
  • 4549 messages
  • Interests:Musique, Internet, Ski, Randonnée.

Posté 20 July 2005 - 13:11

"Luc, je suis ton père" "Luc, je suis ta soeur", "Luc, c'est moi qui ai balancé ton poisson rouge aux chiottes quand tu avais six ans", "NOOOOON!!!"

Voir le message


http://forum.hardwar...jet-19046-1.htm

:P :beer3:

#40 lloyd_cf

lloyd_cf

    Edukator, l'homme-Bescherelle

  • Indie Rock Mag
  • 3674 messages
  • Location:lost somewhere between the earth and my home
  • Love:Les murs de son
  • Hate:Murat, Animal Collective & Perry Blake

Posté 20 July 2005 - 13:33

T'es pas pote avec les franc-comtois du FIR toi


Ca pour sûr, non. Tu m'as même l'air d'être le genre de personne qui voit des références ou cherche la petite bête partout, style psychanalyste, qui m'ennuie profondément :(

Relâches-toi un peu, le cinéma c'est aussi (et avant tout) du divertissement. Tout ne doit pas être nécessairement analysé au 17ème degré lacanien dans chaque film...

:D
Life is unfair: Kill yourself or get over it.

#41 darko

darko

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 5234 messages

Posté 20 July 2005 - 14:18

Comme quoi ça tient vraiment à peu de chose de devenir un film chargé de sens...

:peace: c'est justement çà le plus fort, de nombreuses personnes veulent interpréter alors que souvent les réalisateurs n'ont aucune conscience de la signification de leur film. Je ne suis pas sûr que derrière chaque film, il faille chercher un message.
David Lynch dit très bien que ses films n'ont aucune signification et que çà ne sert à rien de les interpréter. Il filme ce qu'il ressent. Et pourtant, on continue à chercher ....


En fait ce sont des artistes et l'art çà ne s'explique pas, çà s'apprécie ^_^ .
Get off, get up, you son of pop
The light below is bright on top
It's suds and soda a vibe decoder

All my Gigs (2000-2014) ...

#42 Spoutnik

Spoutnik

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 4725 messages
  • Location:prés de la buvette
  • Love:Hate
  • Hate:Love

Posté 20 July 2005 - 15:34

d'ailleurs les comparaisons ne manquent pas entre Zach Braff et Jean-Pierre Jeunet...

Voir le message


Une raison de plus pour me convaincre de ne pas aller voir Garden State... La bande-annonce m'avait dégouté, ça a l'air d'être un film vraiment hype...


Ben, hype ou pas, je ne sais pas, à vrai dire, je m'en bats les testicules, parce que Garden State est juste magnifique... En attendant, il n'y a pas d'extraterrestres dans ce film... A part, peut-être Zach Braff...
"Une vie pourrie vaut mieux qu'une putain d'illusion!"

<a href="http://spoutniksdont...tblog.fr/"><img src="http://img15.hosting...0175701466.png" border="0" /></a>

#43 jediroller

jediroller

    nonpartisan

  • Indie Rock Mag
  • 4492 messages
  • Location:Lille
  • Interests:J'aime bien le café.
  • Love:des tas de trucs pas bons pour ma santé
  • Hate:qu'ils ne soient pas bons pour ma santé

Posté 20 July 2005 - 17:13

Un film sans extraterrestres? Quelle drôle d'idée... faudra que j'essaye...

;-)

(Et iansich - très drôle ! enfin au début...)
News is bad news

Image IPB Image IPBImage IPB Autoportrait de A à Z

#44 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 20 July 2005 - 18:23

Bon allez on ne va pas débattre à l'infini, moi ça me prend trop de temps de faire des suites de quote...
J'aime pas les films de Spielberg, et j'adore Star Wars, point ! (d'ailleurs je ne vois pas du tout, mais vraiment pas du tout, où il peut bien y avoir du mélo dans star wars...)
Ah, et pour Lynch, forcément qu'il y a à interpréter ses films, c'est pareil avec "2001"... Ce qui est énorme, c'est que chacun à sa version, chacun son explication, c'est ça que Lynch veut faire passer quand il dit "je n'ai pas d'explication"; il ne s'agit pas de contempler l'esthétique passivement comme on regarderait une pub pour shampoing, pour la détente. Tout spectateur de Mulholland Drive a sa propre vision, et a été amené à réflechir pendant le film, je pense, et je ne parle pas de déceler quelque objet psychanalytique (ça, ça dépend des intérêts de chacun), juste de comprendre... déjà ce qu'il se passe... ensuite, de se faire son idée de certains symboles introduits dans le film sans cohérence à priori (je pense au personnage dans le pub, qui est obsédé par le clochard fantomatique, il a bien un rôle dans l'histoire, non ?)
ah et iansich, très drôle (enfin pas toutes)

ah et je viens de voir Batman Begins, bah ni bon ni mauvais, ça se laisse voir mais c'est pas au niveau de ceux de Burton (mais mieux que les derniers)

Modifié par adrien49, 20 July 2005 - 18:33.


#45 Zaknafeineu

Zaknafeineu

    Visiteur régulier

  • Membres
  • 48 messages
  • Location:Montréal
  • Interests:plein de trucs...

Posté 20 July 2005 - 18:39

Youp

Je ne cherche pas la complexité dans les films, les scénarios à 100 retrounements et pleins de subtilités


quand je parlais de la complexité d'hypérion et de dune je ne parlais pas d'un scénarios à 100 retournements et pleins de subtilités, je parlais de la complexité des personnages vu que c'est ce sujet que tu abordais avec dark sidious par exemple. Disons que quand je lis l'histoire du philosophe d'hypérion, et bien on ne parle pas de la même chose.

De fait, je n'ai pas lu Hypérion, mais L'Echiquier du Mal, oui. Et de ce livre, je n'ai pas tiré grand chose; certes l'histoire est extrêmement complexe, mais les personnages sont unidimensionnels et caricaturaux, comme dans une BD, et contrairement à Darth Sidious


Darth sidious n'est pas unidimensionnel peut être? ce n'est pas parce qu'il a engendré le petit skywalker que cela fait de lui un personnage à intérêt, c'est un vilain sith rusé et méchant, expert en politique qui arrive à prendre le pouvoir en trompant tout le monde, extrêmement original le coup du génie maléfique... Concernant l'échiquier du mal, ce roman même si je l'apprécie beaucoup ne souffre absolument pas la comparaison avec hypérion qui demeure pour moi une oeuvre hors du temps, un chef d'oeuvre total, je te conseil de le lire d'ailleurs... Au passage pour revenir sur le cinéma, c'est officiel, sur le site de Dan Simmons, hypérion va être adapté au cinéma, on parle de scorsese qui est un fan absolu de la saga, et bon vu que léo semble être son acteur fétiche en ce moment, je le vois bien en John Keats pour un deuxième role de poète culte.

Pour le reste, je ne suis pas fan de science-fiction, et les jeux de rôles m'ennuient profondément, moi je ne donne que mon interprétation de Star Wars (le film), et ne cherche pas du tout à séparer le vrai du faux. Comme tu le dis, chacun son point de vue


Si je suis parti dans la science fiction, c'est que tu parlais des romans star wars et que tu comparais george lucas à un grand créateur d'univers. Après ton interprétation de star wars était fausse (quoi pour les 2 points plus haut), ce n'est pas mon point de vue que je t'ai donné en parlant de windu ou du gin gon, c'est le monde officiel de lucas avec des descriptions de personnages bien précises.

Par curiosité, quel jeux de rôle as tu testé? c'est dommage, en général avec un bon maitre de jeu et des joueurs qui s'y mettent un peu, la sauce prend toujours, meme avec la simple quête add "je vais tuer le monstre et chercher son trésor"...
J'aimerais bien qu'tu restes! on va manger... des CHIPS! T'entends? des CHIPS! C'est tout ce que ca te fait quand je te dis qu'on va manger des CHIPS??




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)