Aller au contenu


Photo

Scott & Charlene's Wedding


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Greenfield

Greenfield

    Visiteur

  • Membres
  • 18 messages
  • Location:Paris

Posté 20 December 2014 - 13:00

Entre Jonathan Richman, Pavement et The Bats.

 

Craig Dermody, australien exilé à New York, est un amoureux d’Indie Rock à la Pavement, Built To Spill, Flaming Lips. Il porte fièrement le flambeau de cette pop 90s qu’on aime tant, mélodieuse et négligée, bruyante et lo-fi. Après un premier album accompagné de ses compatriotes Twerps, Dermody déménage à New York pour changer le décor de ses tribulations et enregistrer un nouvel album. Il tire le nom de son projet « Scott & Charlene’s Wedding » du sitcom culte de son pays natal « Neighbours ». Dermody chante la vie de tous les jours : Manger des hotdogs, penser à sa petite copine, jouer au basket…

« Dans le genre pop déglinguée, flamboyante et salopée, ce que l’Australie avait envoyé de mieux depuis les Lemonheads. “When you got nothing left you still have rock’n’roll.” Good kid. » LES INROCKS

« La relecture d’un indie-rock cher à Pavement s’esquisse à quelques encablures de Melbourne, où Craig Dermody fomente dès 2010 Scott And Charlene’s Wedding, auteur d’un coup d’essai – Para Vista Social Club – reléguant n’importe quel slacker US au rang de trader cocaïné. » HARTZINE

 

 

 

https://www.facebook.com/sacwmusic


Modifié par Greenfield, 20 December 2014 - 13:03.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)