Aller au contenu


Photo

100 jours 100 Trump ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Le Mag

Le Mag

    Indie Rock Fanatic

  • Newsers
  • 2627 messages
  • Location:France

Posté 10 February 2017 - 11:50

Il fallait bien quelques nouvelles plus réjouissantes pour contre-balancer l'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis d'Amérique. L'excellent Rob Crow de Pinback a donc pris un malin plaisir à délivrer de courtes missives sous le pseudonyme Anal Trump. Rien de suffisant pour atténuer certaines craintes et la révolte populaire.

Le projet Our First 100 Days n'y parviendra sans doute pas davantage, mais il aura le mérite de nous offrir quotidiennement, et ce jusqu'au 1er mai 2017 - l'exercice officiel de Donald Trump aura alors débuté depuis cent jours - quelques minutes d'apaisement.

Le principe est simple : à chaque jour suffit sa peine, et c'est donc le partage d'un inédit qui est proposé de manière quotidienne. Il peut s'agir d'exclusivités, de reprises ou de raretés diverses. La bagatelle s'obtient pour trente dollars sur Bandcamp, et les fonds seront reversés à des associations Å“uvrant pour des causes aussi diverses que la défense des droits des femmes, des migrants, ou la lutte contre le réchauffement climatique. Pas forcément les thèmes sur lesquels sur lesquels le 45ème président des USA s'est fait élire...

Trois semaines tout juste après son intronisation, ce sont donc 21 morceaux qui sont déjà disponibles. On retiendra notamment la touchante reprise du Feeling Yourself Disintegrate des Flaming Lips par Peter Silberman, la démo électro-psychédélique Levantar Las Piernas d'Helado Negro, la dark-techno de Suuns sur Native Tongue ou l'ambient organique hantée de S. Carey à l'occasion des huit minutes de Come To Me.

D'autres prestigieux participants ont contribué à ce projet, d'Angel Olsen à Ryley Walker, en passant par Avey Tare, Bill Fay, Toro Y Moi ou Joan of Arc. Enfin, cerise sur le gâteau, les fans du regretté Jason Molina (Songs : Ohia, Magnolia Electric Co.) disparu depuis près de quatre ans, découvriront Royko, inédit enregistré en 2004 à l'époque de Pyramid Electric Co., sur laquelle il propose, sur une base à la guitare en bois dépouillée, une complainte désarmante de grâce et de remords.

Des remords, ceux qui ont propulsé Trump à un poste aussi important en ont-ils autant ?

News du : 10/02/2017 - par Elnorton
pour indierockmag.com






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)