Aller au contenu


Photo

Trick or treat - les 12 friandises horrifiques d'IRM pour la fête des morts


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Le Mag

Le Mag

    Indie Rock Fanatic

  • Newsers
  • 2765 messages
  • Location:France

Posté 31 October 2018 - 14:32

Comme de coutume, notre petite sélection d'Halloween, avec une douzaine de citrouilles musicales à playlister pour votre apéro d'hémoglobine.


D'abord, concert IRM oblige ce soir au Vent Se Lève, on démarre en douceur avec cette élégie gothique du dernier Ensemble Economique :


... à retrouver au 181 avenue Jean Jaurès en compagnie d'un Jeremiah Cymerman qui ne nous épargnera pas quelques beaux purgatoires dissonants. Exemple, tiré de son récent et fabuleux Decay of the Angel :


Premier extrait de l'album Lemegeton qui sort demain, l'incantatoire et sanguinaire Serpent Of The Black Sun nous introduit ensuite au black metal un peu batcave aux entournures du nouveau projet de Mories de Gnaw Their Tongues, The Black Mysteries :


Encore plus flippant, le nouvel opus de l'Australienne Uboa dont ce titre aux psychoses harsh-noise machiniques et viciées nous hante tout particulièrement à la rédaction d'IRM :


Vampirique jusqu'au bout des larsens avec en invité un Ceschi névrotique et angoissé comme jamais, Moodie Black lâche un nouveau titre en pâture aux goules. Atypeek est sur le coup, avec une sortie en single prévue le 17 novembre prochain :


... et justement, le label vient de rééditer le premier chef-d'Å“uvre de Genghis Khan à découvrir en intégralité dans nos pages, l'occasion de sacrifier un chaton ou deux aux créatures de la nuit au son du hip-hop ténébreux et carnassier du Carolinien, via ce tube des bas-fonds :


Entre Morricone du côté obscur, David Lynch et The Third Eye Foundation, Sagana Squale fait encore monter la tension d'un cran, avec cette bande originale imaginaire qui ne donne pas vraiment envie de séjourner dans le subconscient du Québecois (l'EP est du même acabit) :


A la croisée du Danny Elfman des 90s et du Howard Shore de la grande époque Cronenberg, la pièce introductive du nouvel album de l'islandais Daníel Bjarnason met également en images mentales ses tourments orchestraux avec un sens aigu de la dramaturgie :


Quant au dernier Daughters dont on reparlera sûrement bientôt, il s'ouvre sur un parfait petit cauchemar metal indus :


... qu'il fallait bien vous contrebalancer avec quelque chose d'un peu plus décontracté, autant dire que la traditionnelle gâterie d'Halloween du trio alt-rap canadien Swamp Thing était un candidat tout désigné, avec sa mixture de nerdisme ultra-référencé et d'épouvante théâtralisée qui culmine sur cette ouverture au sample infaillible :


On reste dans le hip-hop avec le nouvel EP de Brycon et de ses amis, des instrus aux collages horrifiques qui font leur petit effet, en particulier celui de B.I. Lectric avec ses samples d'orgue et de synthés qui ne sont pas sans évoquer l'univers des vieux John Carpenter, avec un côté série B vintage réjouissant :


D'ailleurs, pas d'Halloween qui tienne sans le maître de l'horreur et ça tombe bien puisque Carpenter en personne est à la BO du remake de son film du même nom par David Gordon Green, actuellement dans les salles. Extrait atmosphérique à souhait :


... et voilà qui fait 12. Bonne fête des citrouilles à tous les mélomanes aventureux qui nous lisent !

News du : 31/10/2018 - par RabbitInYourHeadlights
pour indierockmag.com






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)