Aller au contenu


Photo
* * * * * 2 note(s)

[Discographie] The Birthday Party


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Pookie

Pookie

    Membre assidu

  • Remembers
  • 221 messages
  • Interests:xxx

Posté 13 June 2005 - 19:53

Pour auditeurs avertis :tease: Chose promise chose due, voici la discographie de The Birthday Party (1979-1983), le groupe de Nick Cave avant qu'il ne forme son projet avec les Bad Seeds. En plus de Nick, on retrouve déjà le multi-instrumentiste Mick Harvey.



Image IPBImage IPB




Quelques mots pour décrire la musique du groupe : bruyant, anarchique, sale, intense, mais aussi très créatif et expérimental... Loin d'être simplement "le groupe de Nick Cave avant qu'il ne devienne célèbre", The Birthday Party est un groupe unique et indispensable, mais éternellement confiné à l'underground car très peu abordable pour ce qu'on nomme généralement le "grand public".

Ecouter The Birthday Party nous plonge dans leur univers déjanté : chansons qui partent dans tous les sens, onomatopées en tout genre, intrusion de cuivres, musiciens qui semblent lutter les uns contre les autres plutôt que de collaborer... Nick Cave n'explore pas encore ses talents de "chanteur" et préfère généralement hurler ou brailler d'une voix criarde.


Discographie :

Lien amazon.fr          

Hee Haw - 1979

Hee Haw (Hiii Han en français), version CD, combine le mini-album d'origine du même nom et les premiers enregistrements du groupe, afin d'en faire un album complet. Même s'il ne s'agit que du premier tir, on constate déjà la douce folie du groupe. La production de Hee Haw n'est pas impeccable et on ne s'en étonnera pas vu les moyens mis à disposition, par contre rien à redire sur les chansons, excellent concentré d'énergie punk, de gros riffs et de délires, qui ne faiblit pas une seconde tout au long de l'album. Vu le caractère hétéroclite de l'ensemble, monté à partir de plusieurs sources d'époques légèrement différentes, on peut remarquer des différences entre les titres plus anciens, plus structurés (et faisant parfois un usage intensif de claviers que ne renieraient pas une version punk-trash des Doors), et les titres plus récents, complètement "libres", qui préfigurent le futur du groupe.


Lien amazon.fr          

Prayers On Fire - 1981

Le groupe ne réside déjà plus en Australie et vient d'émigrer à Londres. Musicalement, ce qui avait été amorcé dans Hee Haw arrive ici à maturité pour former le son tellement typique de "The Birthday Party". On retient en particulier ce sentiment d'énorme puissance sonore, créé par la superposition à peine perceptible de dizaines d'instruments. La richesse musicale est à son comble, et contrairement à ce que le caractère anarchique des chansons laisse présupposer, le groupe révèle dans les interviews qu'il y a énormément de répétitions avant d'enregistrer. Prayers On Fire démarre sur les chapeaux de roue avec Zoo Music Girl et sa ligne de basse ultra-puissante, bientôt rejointe par des cuivres qui semblent se foutre complètement du reste de la chanson, Nick Cave qui s'époumone de tous les côtés à la fois, et le groupe qui reprend le refrain en choeur. Un peu plus loin on trouve l'excellent premier single Nick The Stripper, le très personnel King Ink avec son riff en béton armé, puis l'intense Dull Day... Prayers On Fire est sans doute l'album le plus accessible du groupe, donc celui que je conseillerais pour débuter.


Lien amazon.fr          

Junkyard - 1982

Le texte promo reçu avec le CD décrit cet album comme la "pièce de résistance" (en français dans le texte) du groupe, et je suis plutôt d'accord. Avec Junkyard, album à la hauteur de sa chatoyante pochette, The Birthday Party créent le summum du bruit organisé. La première chanson, Blast Off! est tellement intense qu'elle en devient presque étouffante. Suit She's Hit : une des "ballades" du groupe. Notez les guillemets, car on ne sait si on peut les appeler ainsi, tant elles conservent la même puissance. Autre summum d'épaisseur sonore qui vient juste après, le terrifiant Dead Joe. Vous l'aurez compris, Junkyard est une référence de bruit et de puissance, une pierre angulaire de ce style de musique, mais à réserver à des auditeurs "initiés". Si l'album assure de bout en bout, c'est tout à la fin qu'il réserve son plus gros coup de massue, avec le premier single Release The Bats, sans aucun doute une des meilleures chansons que le groupe ait écrites.


Lien amazon.fr          

Mutiny / The Bad Seed - 1983

Ce CD est composé de deux mini-albums, les derniers enregistrements du groupe avant son implosion. Il s'agit encore une fois d'un album essentiel, rempli de classiques. Le premier titre, Sonny's Burning, entame les hostilités avec un cri : "hands up who wants to die!" avant de partir dans un rythme effréné. Mutiny / The Bad Seed est généralement l'album préféré des fans des Bad Seeds qui n'écoutent The Birthday Party que par curiosité, car c'est là qu'on voit poindre le style futur de Nick Cave & The Bad Seeds. Sans essayer de surpasser Junkyard en brutalité (une telle tâche serait vouée soit à l'échec, soit à la répétition), Mutiny / The Bad Seed garde la même puissance mais est beaucoup plus posé dans l'ensemble (on a nettement mis le pied sur le frein point de vue vitesse), plus littéraire aussi dans ses textes, comme dans Deep In The Woods, ou la superbe ballade Jennifer's Veil. Mais ne nous y trompons pas, c'est toujours aussi punk dans l'esprit si plus dans la musique elle-même.


Il existe aussi de nombreux albums live, que je n'ai pas tous écoutés. Inutile de dire que The Birthday Party est un groupe fait pour jouer en live, et qu'on retrouve sur ces albums leur formidable puissance. Si je devais en recommander un dans ceux que je connais, ce serait The John Peel Sessions :

Lien amazon.fr          


Outre l'excellente tenue de l'ensemble et le choix bien inspiré des titres choisis, on y trouve quelques titres inédits sur les albums studios, dont l'énormissime Pleasure Heads Must Burn qui est une de mes chansons préférées du groupe.

Modifié par Pookie, 02 September 2006 - 18:30.

C'est arrivé avant-hier... Je m'en souviens comme si c'était hier.

#2 Spoutnik

Spoutnik

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 4725 messages
  • Location:prés de la buvette
  • Love:Hate
  • Hate:Love

Posté 13 June 2005 - 20:07

Joli boulot, Pookie, je vais découvrir ça d'une oreille attentive alors...
"Une vie pourrie vaut mieux qu'une putain d'illusion!"

<a href="http://spoutniksdont...tblog.fr/"><img src="http://img15.hosting...0175701466.png" border="0" /></a>

#3 iansich

iansich

    Administrateur

  • Indie Rock Mag
  • 4549 messages
  • Interests:Musique, Internet, Ski, Randonnée.

Posté 13 June 2005 - 20:26

Encore du beau boulot Pookie :merci:

#4 ikara boy

ikara boy

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Fanatic
  • 851 messages
  • Location:Paris...
  • Love:s'ennuyer

Posté 13 June 2005 - 20:36

Mr Pookie, merci pour cette discographie si justement et joliment détaillée, de ce groupe qui influence les meilleurs groupes d'aujourd'hui.

Un plaisir.
I am the new faintly blowing!!!

#5 JohnSteed

JohnSteed

    Secretly Canadian

  • Indie Rock Mag
  • 9000 messages
  • Location:Nulle part et ailleurs
  • Love:life, sex & rock'n roll

Posté 14 June 2005 - 07:30

Simplement génial, très belle discographie qui va me permettre de découvrir ce groupe que je ne connaissais que de nom!
:merci:
Image IPB

#6 kfigaro

kfigaro

    Visiteur régulier

  • Membres
  • 33 messages

Posté 19 December 2007 - 10:55

Je connais surtout "Prayers On Fire" et pas mal de pistes lives avec les meilleurs titres de leurs autres albums et je confirme leur excellence ! il s'agit d'un groupe innovateur (parfois difficile), puissamment énergique et sans concessions, on n'est pas loin parfois de certaines pistes du tout premier album de Nick Cave, on retrouve la même rage !




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)