Aller au contenu


Photo

Vos auteurs littéraires préférés?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
72 réponses à ce sujet

#31 Lou Reed

Lou Reed

    Membre actif

  • Remembers
  • 156 messages
  • Location:Lille, enfin presque.

Posté 11 January 2009 - 23:22

Ma foi, soirée tops, soyons fous :

Camus
Sartre
Vian
(Trio gagnant ahaha :P )
Bukowski
Kerouac
Dostoïevsky
Laclos
Stendhal
Kafka
Et un petit Oscar Wilde pour clôturer ?

#32 deus

deus

    Visiteur

  • Membres
  • 10 messages
  • Location:Bruxelles !!

Posté 26 January 2009 - 14:04

Robert Mc Liam Wilson
John Fante
Don De Lillo
Thomas Pynchon
Paul Auster
Houellebecq
Camus
There's no success like failure,
And failure is no success at all...

#33 JohnSteed

JohnSteed

    Secretly Canadian

  • Indie Rock Mag
  • 9000 messages
  • Location:Nulle part et ailleurs
  • Love:life, sex & rock'n roll

Posté 26 January 2009 - 19:46

Robert Mc Liam Wilson
John Fante
Don De Lillo
Thomas Pynchon
Paul Auster
Houellebecq
Camus

La classe. :yes: :interpol:
Image IPB

#34 felix

felix

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 587 messages

Posté 16 April 2009 - 15:07

Mon dieu, Ellis qui a un style en papier carton est cité plusieurs fois alors que Céline à peine 2 fois. Sans parler de Palhaniuk (l'orthographe ... ?) qui même en anglais a un style minable intello bobo. Puis bon, Kerouac c'est bien quand on a 13 ans après ... Je le dénigre pas, ca a été mon auteur favori avec Bukowski pendant longtemps.
Je rajouterai Cavanna qui lui TUE malgré sa moustache.
Image IPB

#35 Kunstler

Kunstler

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 445 messages
  • Interests:5%
  • Love:Hate
  • Hate:Love

Posté 17 April 2009 - 03:21

Mon dieu, Ellis qui a un style en papier carton est cité plusieurs fois alors que Céline à peine 2 fois. Sans parler de Palhaniuk (l'orthographe ... ?) qui même en anglais a un style minable intello bobo. Puis bon, Kerouac c'est bien quand on a 13 ans après ... Je le dénigre pas, ca a été mon auteur favori avec Bukowski pendant longtemps.
Je rajouterai Cavanna qui lui TUE malgré sa moustache.


En même temps Céline à part Voyage au bout de la nuit... Bon, certes, ça vaut toute la collection de 99.9% des auteurs. :lol:

Sinon je suis aussi que très moyennement convaincu par les auteurs que tu critiques...

Comme en musique classique de toute façon, en littérature c'est pareil : l'Allemagne et la Russie. :interpol:

Cliché, moi ?

#36 felix

felix

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 587 messages

Posté 17 April 2009 - 10:28

Non non pour Céline, certes Voyage au bout de la nuit est son chef d'oeuvre (puis il faut lire ce qu'il dit dessus "un petit roman de gare" haha sacré salaud il a écrit le roman du XXème). Mais mort à crédit, nord (FOU FOU FOU) ou encore d'un chateau l'autre montrent le vrai style que Céline a. Des points de suspensions tous les 3 mots, des points d'exclamations partout ... Et puis il faut bien dire que c'est surement le dernier auteur avec un langage à la fois très populaire (comme sa vie post seconde guerre mondiale) mais aussi très fournis, recherché (les études de médecins ne doivent pas y être pour rien).

Mais je te suis sur le principe, la Russie a de bien meilleurs auteurs que la plupart des auteurs français du XIXème.
Image IPB

#37 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 20 April 2009 - 17:45

Mais je te suis sur le principe, la Russie a de bien meilleurs auteurs que la plupart des auteurs français du XIXème.

Je suis également d'accord pour la Russie, et te suis sur Ellis et Palhaniuk (styles minables). Pas sur Kerouac, par contre... Sans doute le plus grand de la beat G.
Et Cavanna, plusieurs générations à lui seul... :wub:

#38 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29823 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 23 April 2009 - 10:00

Mon dieu, Ellis qui a un style en papier carton


Ahah rien que cette expression démontre à quel point tu n'y a rien compris. :tease:

#39 Nigel Tufnel

Nigel Tufnel

    Visiteur

  • Membres
  • 20 messages

Posté 23 April 2009 - 10:19


Mon dieu, Ellis qui a un style en papier carton


Ahah rien que cette expression démontre à quel point tu n'y a rien compris. :tease:


Pur style ROCK Ellis. A lire en vo.

Parmis mes écrivains favoris, en vrac :

Milan Kundera
Albert Camus
Céline
James Ellroy
Gabriel Garcia Marquèz
Don DeLillo
Michel Houellebecq
Brett Easton Ellis
Georges Perec

Et puis niveau lecture unique : Nabokov pour Lolita, Capote pour De Sang Froid, Soljenitsine pour Ivan Denissovitch, Kennedy Toole pour La Conjuration des Imbéciles, Cohen pour Mangeclous, Miller pour Sexus, Poe pour Gordon Pym, blah, blah, blah...
Last night I dreamt that somebody loved me, no hope, no harm, just another false alarm.

#40 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29823 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 23 April 2009 - 21:18

Pur style ROCK Ellis.


:plusun:

Et au passage c'est assez extraordinaire la façon dont il utilise son name-dropping sauvage d'artistes à la mode dans Glamorama (à l'époque c'était Björk, Tricky, PJ Harvey, Pulp... on y croise même Tricky et Björk "pour de vrai" si mes souvenirs sont bons) à la fois pour donner corps à l'univers des clubs huppés dans lequel évoluent les personnages, et symboliser la déshumanisation de ces coquilles vides bien incapables d'être touchées par ces artistes qu'ils écoutent presque machinalement pour leur branchitude sans comprendre la portée émotionnelle ni le sens de leur musique. Un peu la démarche inverse de celle d'American Psycho où Patrick Bateman s'autopersuade de son humanité en analysant avec la froideur clinique qui le caractérise la profondeur fantasmée d'albums signés Genesis ou... Whitney Houston.

Y a pas à dire vraiment ce type est une génie. :interpol:

#41 Nigel Tufnel

Nigel Tufnel

    Visiteur

  • Membres
  • 20 messages

Posté 24 April 2009 - 10:40

Un peu la démarche inverse de celle d'American Psycho où Patrick Bateman s'autopersuade de son humanité en analysant avec la froideur clinique qui le caractérise la profondeur fantasmée d'albums signés Genesis ou... Whitney Houston.


J'y ai toujours plutôt vu un rabâchage des critiques et analyses qu'il avait lu sur les groupes en question. Comme si il avait digéré tout ce qu'il avait lu sur le sujet et qu'il recouchait tout ça sur le papier, sans même qu'une seule idée ne vienne de lui. Correspondant un peu à ses longues tirades sur l'eau en bouteille ou les vêtements.

Mais en même temps, je ne lisais plus vraiment ces longs passage sur la fin, le livre me cassant un peu les c...

Mon Ellis favoris reste Less Then Zero, mais je dois relire AP et Glamorama. Et on ne le dis pas assez, mais Ellis est un écrivain drôlissime! J'aime bien Palahniuk par exemple (qu'on cite couramment avec Ellis), mais alors que c'est un écrivain beaucoup plus excessif et qui fonctionne sur la farce et le décalage, je le trouve en général beaucoup moins drôle que Ellis. J'adore son humour à froid. Les chapitres de American Psycho "J'apporte un Uzi au club de Gym", "Lorsque l'on tente de faire cuire une fille et de la mangé", etc. c'est génial !

Y a pas à dire vraiment ce type est une génie. :interpol:


Tu as lu son Lunar Park ? Etrange livre, très certainement son plus faible sur un plan stylistique, j'ai trouvé qu'il avait un charme fou en plus d'être plutôt fascinant sur le fond (et même sur la forme).
Last night I dreamt that somebody loved me, no hope, no harm, just another false alarm.

#42 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29823 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 24 April 2009 - 15:44

J'y ai toujours plutôt vu un rabâchage des critiques et analyses qu'il avait lu sur les groupes en question. Comme si il avait digéré tout ce qu'il avait lu sur le sujet et qu'il recouchait tout ça sur le papier, sans même qu'une seule idée ne vienne de lui. Correspondant un peu à ses longues tirades sur l'eau en bouteille ou les vêtements.


Pas faux, honnêtement depuis le temps je sais plus trop comment c'était tourné, mais ça paraît pas incompatible pour autant, ses personnages étant toujours conscients dans une certaine mesure de leur inhumanité avec parfois même infiniment de mélancolie (cf. Les lois de l'attraction).

J'adore son humour à froid. Les chapitres de American Psycho "J'apporte un Uzi au club de Gym", "Lorsque l'on tente de faire cuire une fille et de la mangé", etc. c'est génial !


C'est clair. :P Et en même temps ça fait froid dans le dos quand-même. :chaud:

Tu as lu son Lunar Park ?


Hé non pas encore, mais tu me donnes envie là. :yes: Et c'est vrai Moins que zéro est assez génial également mais American Psycho tout de même... lu il y a longtemps mais j'avais pris ma claque comme jamais.

#43 Nigel Tufnel

Nigel Tufnel

    Visiteur

  • Membres
  • 20 messages

Posté 24 April 2009 - 16:04

Pas faux, honnêtement depuis le temps je sais plus trop comment c'était tourné, mais ça paraît pas incompatible pour autant, ses personnages étant toujours conscients dans une certaine mesure de leur inhumanité avec parfois même infiniment de mélancolie (cf. Les lois de l'attraction).


C'est très bien dit et je ne peux qu'acquiescer! C'est peut-être justement la mélancolie et l'aspect dépressif de Less Than Zero qui font que j'aime tant ce bouquin. C'est un livre plus brumeux, plus planant, peut-être plus viscéral (même si c'est probablement pas un bonne adjectif pour qualifier du Ellis) que les suivant.

Hé non pas encore, mais tu me donnes envie là. :yes: Et c'est vrai Moins que zéro est assez génial également mais American Psycho tout de même... lu il y a longtemps mais j'avais pris ma claque comme jamais.


Oula! N'en attend pas trop, beaucoup de fan de Ellis ont détesté. Personnellement je m'attendais à pas grand chose et je crois que c'est un livre qui cherche à décevoir les attentes, peut-être un moyen pour Ellis d'aller vers autre chose. Moi ce qui me fait toujours revenir au M. c'est son style et si il persévère dans la voix Lunar Park, je pense que j'aurai du mal à le suivre. En même temps il peut pas passer sa vie à écrire des bouquins à la première personne, au présent, sur les déambulations de jeunes cons riches et bronzés. Mais ce n'est, à mes yeux, pas un grand narrateur. Il suffit de regarder Glamorama, ses tentatives de tisser une intrigue sont constamment écrasées par le style. Lunar Park fonctionne mieux sur ce plan car il est plus classique (narration au passé), mais c'est encore assez loin d'être concluant. C'est bien plus l'aspect introspectif du bouquin et le décalage étrange qui font fonctionner le tout.
Last night I dreamt that somebody loved me, no hope, no harm, just another false alarm.

#44 lloyd_cf

lloyd_cf

    Edukator, l'homme-Bescherelle

  • Indie Rock Mag
  • 3674 messages
  • Location:lost somewhere between the earth and my home
  • Love:Les murs de son
  • Hate:Murat, Animal Collective & Perry Blake

Posté 06 May 2009 - 22:08

Oula! N'en attend pas trop, beaucoup de fan de Ellis ont détesté.


Sauf moi. :rolleyes:
Ce retour à un style narratif plus "classique", ça fait du bien quand même, il faut dire, ça permet de se concentrer plus sur le fond, et je dois avouer que le côté complètement à l'ouest du récit, comme une sorte de vague autobiographie gonzo et fantastique à la fois, m'a bien plu.

^_^
Life is unfair: Kill yourself or get over it.

#45 cyrod

cyrod

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 995 messages
  • Location:Paris
  • Hate:les mots de passe

Posté 16 July 2010 - 10:25

voici mon top :

Witold Gombrowicz (qui est pour moi le plus grand auteur du XX)
Leo Perutz
Henri Michaud
Joseph Delteil
Enrique Vila-Matas
Thomas McGuane
Richard Brautigan
Thomas Bernhard
Yasunari Kawabata
Roberto Bolano
couillon de la lune




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)