Aller au contenu


Electrelane - Elysée Montmartre - 7 Octobre 2005


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 07 October 2005 - 22:52

La semaine dernière, il y a un film qui m'a retourné la tête, c'est Rize de David La Chapelle (célèbre photographe de stars). Il s'agit d'un documentaire sur le clowning et le krump, des danses nouvelles (enfin qui ont une dizaine d'années), qui se pratiquent dans le ghetto noir de LA; bref je pourrais en parler pendant une heure (je sais pas combien ça fait en lignes), mais là où je veux en venir, c'est qu'à un moment le cinéaste fait le rapprochement entre le krump et les danses tribales africaines... et on voit une femme de LA qui entre en transe, et des tas de gens autour d'elle qui disent au réalisateur qu'ils cherchent tous "ça", à être dans le même état qu'elle.

Ce soir, les yeux rivés sur la scène de l'Elysée, je crois avoir trouvé ce que tout ces gens cherchaient. J'ai vécu quelque chose d'important, un moment de musique mémorable, un concert qui fait déjà partie des quatre, cinq meilleurs concerts que j'ai pu voir:

Il y a deux premières parties; la première, je sais meme pas comment ça s'appelle mais c'était français et pas mal; la deuxième, je sais plus non plus comment ça s'appelle, c'était un couple genre Kills sauf que la fille n'était pas habillé rock mais chic, ça faisait aussi un peu Rita Mitsouko, c'était français et assez moyen.

Ensuite, elles arrivent, et tout devient beau, grand, puissant. Il y a deux filles magnifiques, la batteuse et la guitariste, et puis deux autres moins jolies, dont la fameuse leadeuse, qui entre en transe avec le public, sur son synthé, à taper comme une psychopathe sur toute la longueur du clavier, avec ses cheveux (très) longs qui lui cachent le visage. Par moment, elle joue de la guitare, et une fois, elle prend un saxo, elle improvise à moitié, c'est magnifique. Pendant ce temps, l'autre est en train de frotter sensuellement sa guitare contre un ampli, à un autre moment elle gratte des sons biscornus, pas en rythme, n'importe comment. Tout ça donnant une harmonie inédite, mais parfaite quand même. Et la batteuse qui sourit, pas un sourire en coin parce que j'aime pas trop, pas non plus le sourire de la fille qui sait qu'elle se fait prendre en photo: non, un sourire d'un charme fou, avec la petite mèche de cheveux de sa frange, qui contourne son visage et reviens sur sa bouche. La bassiste est plus timide, mais ça lui donne son charme à elle aussi, et toutes ensembles, ç'est une image sublime.

Le son était parfait, pas trop fort, juste assez fort.

Elles ont joué un peu d'Axes, un peu de The Power Out, un rappel de deux titres, mais il n'y avait pas de titre qui se détachaient des autres dans les sensations que j'ai ressenti. C'était fou, du début à la fin.

C'est d'autant plus étonnant que la salle n'était même pas à moitié remplie, c'est désolant pour elles, mais en même temps on se dit pourvu que ça dure, parce que je veux les revoir bordel, je veux les revoir avant qu'elles aient la reconnaissance qu'elles méritent et qu'elle aillent massacrer leur musique au Zénith.

En voilà de la réaction qu'elle est à chaud.
Et merci au FIR de m'avoir fait découvrir ce bordel de p**ain de groupe.

#2 masto

masto

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Mag
  • 1636 messages

Posté 07 October 2005 - 23:11

Après un "report" de cette qualité, on ne devrait plus être très nombreux sur le FIR à ignorer l'intérét que suscite ce groupe !
Moi, c'est promis, demain je m'y mets :)
The world won't listen

#3 ikara boy

ikara boy

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Fanatic
  • 851 messages
  • Location:Paris...
  • Love:s'ennuyer

Posté 07 October 2005 - 23:12

affligeant le manque de monde, mais étrangement on communie plus façilement avec elles.

Elles ont un son qui leurs sont propres, c'est rare, et en plus c'est sublime.
I am the new faintly blowing!!!

#4 Mykeul

Mykeul

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Fanatic
  • 591 messages
  • Location:Paris 18ème
  • Interests:JDR (sur table), Jeux de stratégies (sur table ou via internet &quot;PBEM&quot;), bouquiner (mais du SF ou HF), Musique (rock, indies, electro, ...)<br />Aucun sport : la raison est simple, suis contre le muscle ca fait toujours mal qu'en t'en chope un :o)

Posté 08 October 2005 - 02:19

J'en ai encore plein la tête !

J'arrive, genre 19 heures 45, et surprise, y'a quoi 100 ou 200 personnes qui sont là chacun dans son coin de la salle, divisée en deux par des grands morceaux de tissus... ben ca faisait vide ! :o:
Que cela n'tienne, j'ai une petite pensée pour Iansich ... donc je vais me prendre une bière ! :beer3:

A peine servie, le premier groupe commence.
Houla, ca traine pas, même pas le temps de faire un premier repérage !
Ils sont deux, une nana, blonde, cheveux (trop?) long, bien 'portante', ayant comme seul instrument un harmonica (qu'elle n'utilisera que deux fois et que l'on ne regrettera pas trop ... vous saviez qu'il était possible de faire du larsen avec un harmonica ? moi je l'ai appris à mes dépends ce soir) et sa voix. Accompagnée d'un gars lui aussi cheveux long mais pas blond, assis durant tout le concert, contrairement à sa collègue qui elle était debout.
Rien de plus à dire, j'ai trouvé ça moyen.

Le deuxième groupe, j'ai pas très bien compris lorsqu'ils l'ont dit (à deux reprises pourtant !) soit c'est Verlaine, soit Berlin, ou vers l'aisne, enfin un truc du genre... finissant par aine.
Ben oui ! en France nous avons aussi nos 'The Kills', en moins grunge, moins bien, mais quand même moins pire que le premier groupe :) enfin, pour moi !
De notable, une sorte de walkman branché sur la sono pour faire péter la rythmique ... avec parfois un son peu ordinaire, lorsqu'il s'agit de mettre l'appareil en pause entre deux morceaux, une sorte de Bip Bip Bip Bip ! se fait alors entendre dans toute la salle !
Bon je vais pas épiloguer, cela reste tout de même très moyen...

Enfin, les voilà ! Electrelane entre sur scène !
Quatre filles, ca je le savais déjà ! Toutes charmantes, toutes souriantes ... enfin il me faut pas grand chose pour tomber amoureux ! :wub:
Et c'est l'avalanche : les morceaux se succèdent, s'enchainent, se mèlent, se répètent même parfois, et le public, pas très enthousiaste au début, commence un peu a bouger, et à réaliser au fure et à mesure des morceaux que c'est un put@#n de bon moment qui est en train de se dérouler. Et c'est au moment du rappel qu'il s'enflamme, juste avant la fin...
De leurs côtés, les filles elles, sont a fond tous le temps.
La chanteuse, cherche visiblement à en finir avec son synthé, mais celui-ci resiste avec talent, à moins que ce ne soit l'inverse ? Sinon, comme la déjà dit Adrien49 elle laisse tranquille son synthé pour jouer de la guitare et son saxo (pour un morceau).
La Guitariste joue les yeux fermés, enfin de temps en temps, mais c'est comme sur l'album, les petits grincement de son, les larsens, et les longs et bons moment de full guitare qui malheureusement finissent toujours pas s'arrèter...
La basiste, ben c'est la basse d'électrelane, juste avant que ca explose ben c'est elle. Elle est au centre de la scène, visiblement pas pour son excentricité mais pour bien se caler avec ses copines, elle travaille beaucoup avec la batteuse. Bien ronde, bien grave, c'est du son de la basse dont je parle pas de la bassiste ! :)
Pour finir, la batteuse. J'aime beaucoup son côté garçon manqué, et elle assure ... enfin pour ce que j'ai pu entendre, parce que la voir ... si je choppe se gros <bip> de grand qui comme tous les grands ont la facheuse habitude de se pointer devant moi 30 secondes avant les concerts... ben... heu ... ah ! salut, comment và ? ... hein, ah non, je parlais pas là ... :bye:

Excellent concert ! je reviendrais :rock:

Petite anecdote : Après le concert, elles signent les autographes. J'ai été très surpris puisque je regardais la bateuse ramasser son matériel, sur la scène... ben oui, a cause de l'autre là, du coup c'était l'occasion ! :interpol:
Donc les autographes, je sais pas si c'était sa soeur, en tout cas elle lui ressemblait, toujours est-il qu'elles sont bien 4 à signer des autographes, juste avant la sortie, mais c'est surement pas la bateuse qui signe... elle a visiblement donner une dérogation. :o:
Ceci dit, l'usurpatrice était fort charmante aussi ! mais bon, y'avait trop de monde, j'ai pas attendu.

Il ne me reste plus qu'à remercier Iansich pour m'avoir fait découvrir ce groupe, je te pairais une bière et même un cloppe (pour dire!) la prochaine fois qu'on se retrouve dans une salle à Paris ! :beer3:
Une bonne partie de la population ne fait aucun effort de réflexion, et ce n'est pas parti pour s'arranger. Alors ou bien on lutte pour une cause perdue et on y perd sa santé, ou bien on essaie de prendre les choses comme elles sont et de s'y faire. (Franck Zappa)
Image IPB

#5 iansich

iansich

    Administrateur

  • Indie Rock Mag
  • 4549 messages
  • Interests:Musique, Internet, Ski, Randonnée.

Posté 08 October 2005 - 09:07

C'est d'autant plus étonnant que la salle n'était même pas à moitié remplie, c'est désolant pour elles, mais en même temps on se dit pourvu que ça dure, parce que je veux les revoir bordel, je veux les revoir avant qu'elles aient la reconnaissance qu'elles méritent et qu'elle aillent massacrer leur musique au Zénith.


Désolant mais comme tu le dis entre ça et le Zénith c'est toi qui a vu le meilleur concert :interpol:


Il ne me reste plus qu'à remercier Iansich pour m'avoir fait découvrir ce groupe, je te pairais une bière et même un cloppe (pour dire!) la prochaine fois qu'on se retrouve dans une salle à Paris ! :beer3:



J'ai juste arrêté de fumer :zut:

Hé tu viens pas aux dandy par hasard et pas rasé?

#6 darko

darko

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 5234 messages

Posté 08 October 2005 - 13:02

:merci: aux heureux veinards
(j'avais un peu oublié qu'elles passaient en ce moment :oops: ).

Ca me rappelle un peu leur très très bon passage à Rock en Seine mais bon dans une p'tite salle ça devait être largement mieux (et non je ne voudrai surtout pas qu'elles jouent au Zenith, mais quelle horreur :huh: ).
Get off, get up, you son of pop
The light below is bright on top
It's suds and soda a vibe decoder

All my Gigs (2000-2014) ...

#7 iansich

iansich

    Administrateur

  • Indie Rock Mag
  • 4549 messages
  • Interests:Musique, Internet, Ski, Randonnée.

Posté 10 October 2005 - 19:39

Pour celles et ceux qui voudraient entendre les filles en live : http://mapage.noos.f...ectrelane_live/

#8 zitoun

zitoun

    Membre actif

  • Membres
  • 195 messages
  • Location:Rennes

Posté 11 October 2005 - 15:06

:dingo: ÇA Y EST !! JE LES AI ENFIN VUES !

Ça se passait hier (lundi 10/10/05) à l'Ubu, Rennes...
J'arrive pas trop pressé car je savais que la première partie était assurée pas les minables Sunday Drivers et leur chanteur à la voix philcollinesque, que j'avais eu l'occasion de détester à Art Rock, en juin dernier. Je suis accompagné par un ami (DJ T.) qui est fan de reggae, mais que j'ai réussi à entraîner là : il est curieux de voir un groupe qui, je lui assure, fait une musique originale, appelant à la transe, floydesque, mais tout de même bien rock'n'roll.
On papote donc à l'entrée avec qq personnes, impatients de voir Electrelane, mais pas non plus trop chauds pour se faire écorcher les oreilles à coups de love-songs FM. La salle est complète, parait-il. Et non, nous ne vendrons pas nos places, merci.

Et là, quelques accords résonnent ! Mais mais mais ???!?!? Electrelane assurerait donc la PREMIERE PARTIE des Chauffeurs du Dimanche ??? Comment se fait-ce ?
Pas question de louper plus de notes, je m'engouffre dans la salle, passe rapidement la sécurité, et m'enfonce dans la foule suivi par mon pote qui connait mon goût pour les places où l'on peut profiter du spectacle. D'ailleurs, dans cette salle bondée qui résonne aux belles mélodies déjantées de Bells, j'arrive effectivement à trouver un coin impeccable à la vue imprenable, et où nous ne sommes pas même serrés.

Je jette un coup d'oeil à la scène, essayant de maîtriser la transe qui s'empare de mon corps à l'écoute du fabuleux duo basse-batterie. C'est la première fois que j'aperçois les 4 nanas d'Electrelane, qui semble jouer comme dans leur salle de répé, la guitariste fermant les yeux, la bassiste tournant le dos à la foule pour regarder la batterie, et la chanteuse complètement possédée qui lâche quelques paroles entre deux coups de marteau sur son clavier. Je suis frappé par leur apparente jeunesse, je m'attendais à 4 grandes femmes d'au moins 35 balais, mais j'ai devant les yeux 4 filles ! Vraiment, vraiment jeunes ! J'hallucine lorsque je réalise qu'elles jouent depuis 1998 et qu'elles ont déjà réalisé 3 albums. Et mon ami découvre avec enchantement qu'il s'agit de 4 nanas, je ne l'avais apparemment pas mis au courant. Un bon point.

La guitariste est mignonne quoique maquillée comme une londonienne, glamour. La bassiste n'est pas beaucoup plus grande que sa superbe basse Rickenbacker qu'elle empoigne sans se laisser démonter : charmante, même si elles ne lâchera des sourires qu'à la fin des morceaux. La chanteuse a un petit air hippie ; leader incontesté du groupe, elle passera du piano à la guitare en passant par le sax et la voix. Je finirais pas la batteuse impressionnante, déguisée en garçonne, qui lâche de temps en temps de larges et généreux sourires à faire fondre les glaçons. En la voaynt taper comme une furie sur ses peaux, je me dis que je ne la provoquerais pas au bras de fer.

Résonnent les accords de Eight Steps, et je m'abandonne totalement à la musique, relâchant tout contact avec la réalité pour me plonger dans la musique envoûtante du dernier album d'Electrelane. A partir de là, il m'est impossible de décrire le concert de façon objective, je referai surface par moment mais la plupart du temps je me laisserai aller à sautiller sur les notes frénétiques du piano, vibrer au son des cordes de la Rickenbaker, envoler sur les solos noisy du combo Gibson SG-VOX. Et surtout, ce qui me décochera un bon coup dans les tripes, c'est le changement de tempo brutal engagé par une batterie ferme et inspirée, aux plus haut des montées. Comme dans Gone Darker par exemple, où les trompes d'un train fantôme nous mettent en transe, nous font doucement monter et où la batterie claque soudainement la porte et nous emmène faire une virée frénétique dans un wagon blindé dont on semble avoir perdu le contrôle. Souvent, les morceaux auront l'air incroyablement trop courts...
Pour la fin, nous avons droit à une deuxième tournée de Take the bit between your teeth, un Birds écorché, et peut-être bien d'un This Deed sauvage et noisy.

Dépité d'avoir à redescendre de la planète Electrelane autour de laquelle j'avais été délicatement mis en orbite, je hurle mon désespoir alors que les filles quittent la scène, avec la peur qu'elles n'aient pas gardé assez de temps pour un rappel. Quel programmeur insensé a pu leur préférer un groupe qui joue dans la catégorie FM ? Certes, elles n'ont peut-être pas la carure d'un groupe rodé, elles sont peut-être encore trop nature pour être de véritables stars, mais leur musique est comme elles, si pure ! J'aperçois d'ailleurs le programmateur en fond de scène qui fait signe de faire plus de bruit : elles reviennent pour un ultime On Parade qu'elles assènent avec la détermination de quelqu'un qui sait ce qu'il fait. Je suis encore aux anges lorsque je m'aperçois que c'est terminé...

Chouette, mon ami a beaucoup apprécié, nous restons 1/4 d'heure à discuter de ce qu'elles pourraient encore améliorer, le temps que se vide la salle et que nous puissions accéder au bar puis au merchandising sans que la foule soit trop dense. Je vais acheter les 3 albums (ça fait 3 mois que j'écoute les mp3 et que je m'étais juré d'attendre le concert pour me les offrir) et fais la connaissance de Mia la guitariste glam : lorsque je lui demande en petit prince gâté de me faire un petit dessin sur la pochette claire de The Power Out, elle est navrée de m'apprendre qu'elle ne sait pas dessiner, réponse que me feront les trois autres filles un peu plus tard. J'obtiens tout de même deux migons lapins de la part de Mia, une petite girafe de la bassiste Ros, un cheval de la chanteuse Verity et un mot d'excuse de la batteuse Emma. En partant, je fait jurer à la chanteuse d'apprendre à dessiner les singes pour leur retour à Rennes d'ici 2 ans, ce qu'elle me certifie avec sérieux.
Ces courts échanges m'ont tout de même permis de découvrir un peu de leurs personnalités, et je découvre qu'elles parraissent timides, humbles et franches. A voir la taille de la giraffe de Ros, il y a fort à parier qu'il va lui falloir encore du temps avant de se mettre à sauter dans tous les sens. Espérons qu'elles apprennent à ce lâcher au cours des prochaines années.

C'est dans un état très euphorique que je sors de ce concert, et me plonge dans le nuit rennaise. Avec une certitude : je les reverrai !

Modifié par zitoun, 11 October 2005 - 15:07.

I've got the poison, the poisonnnnnnnn, and I want more !

Image IPB Image IPB

#9 iansich

iansich

    Administrateur

  • Indie Rock Mag
  • 4549 messages
  • Interests:Musique, Internet, Ski, Randonnée.

Posté 11 October 2005 - 19:14

Vachte Zitoun :beer3:

Je ne sais pas encore si c'est les filles de Brighton, le jeu du groupe ce soir là où autre chose qui te donne autant de passion mais je te dis merci pour cet enthousiasme partagé et t'invite plus que sérieusement à devenir officiellement chroniqueur ou reporter pour le [FIR]. :)

:merci:

#10 caribou

caribou

    Géo Trouvetout

  • Administrateur
  • 10651 messages
  • Location:A flanc de coteaux
  • Love:Pixies | The Smiths
  • Hate:Se lever le matin

Posté 11 October 2005 - 21:10

Superbe Live Report zitoun.

Et avec les précédents, Mykeul et Adrien49, ça me donne plus que l'impression que c'était LE groupe à voir cet automne.

#11 masto

masto

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Mag
  • 1636 messages

Posté 11 October 2005 - 21:20

Merci Mykeul et Zitoun ! :D

Excellents reports !

Je soutiens activement la nomination de Zitoun en tant que Chroniqueur ou Reporter, ce serait dommage qu'une telle plume échappe au FIR :yes:

Et j'ai toujours pas écouté Electrelane...
The world won't listen

#12 zitoun

zitoun

    Membre actif

  • Membres
  • 195 messages
  • Location:Rennes

Posté 12 October 2005 - 14:51

Merci les gars, ça fait plaisir !
:P




Et j'ai toujours pas écouté Electrelane...

:o:
COMMENT ??? Après tout le mal qu'on s'est donné ?!???!

:twak: Cours immédiatement t'offrir l'incontournable The Power Out, tu comprendras que je fais ça pour ton bien !



:lol:

I've got the poison, the poisonnnnnnnn, and I want more !

Image IPB Image IPB

#13 masto

masto

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Mag
  • 1636 messages

Posté 12 October 2005 - 20:53

:twak: Cours immédiatement t'offrir l'incontournable The Power Out, tu comprendras que je fais ça pour ton bien !



:lol:



Mais, je n'en doute pas :lol:, mais une chose à la fois, là je viens de me lancer dans Sonic Youth et d'après la disco, je crois que j'ai du pain sur la planche ^_^
The world won't listen




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)