Aller au contenu


Photo

Rock en Seine 2006


  • Veuillez vous connecter pour répondre
270 réponses à ce sujet

#256 Spoutnik

Spoutnik

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 4725 messages
  • Location:prés de la buvette
  • Love:Hate
  • Hate:Love

Posté 31 August 2006 - 17:33



Personne n'a été voir Grand Corps Malade?


Y parait que Grand Corps Malade a tout pompé sur les prestations scéniques de Patrick Hernandez...


J'ai aussi entendu dire qu'il allait sortir un album de chutes de studio d'ici la fin de l'année.


Ouep, sur Vidéo Gag Recording, je crois... Un album qui tombe bien!
"Une vie pourrie vaut mieux qu'une putain d'illusion!"

<a href="http://spoutniksdont...tblog.fr/"><img src="http://img15.hosting...0175701466.png" border="0" /></a>

#257 Ptitpois

Ptitpois

    Membre actif

  • Membres
  • 119 messages
  • Location:Devant son Ordi
  • Interests:La MuSiQuE et c'est déja pas mal!!

Posté 03 September 2006 - 00:08

Ouai ceci dit.. personne n'est allez le voir.. mais en attendant sagement devant la scène de la Cascade en attendant Editors.. Il nous les a cassé grave GCM.. bon en meme temps il en faut pour tout les gouts.. mais dans "Rock En Seine" n'y a t'il pas le mot ROCK?? pardonnez moi si je me trompe.. mais bon ils sont un peu à coté d'la plaque.. Allez l'année Prochaine ils nous ont promis du Rock Du Vrai.. :cure: KYo.. accompagné de son grand orchestre la star ac' :dingo:
C'est par où la sortie??

:gauche: :hehe: :arrow:

là ça m'aide pas.. :pendu: j'aurais du y penser avant.. arf.. ok j'y vais.......

Image IPB


#258 lynseyrock

lynseyrock

    Membre omniprésent

  • Membres
  • 332 messages
  • Location:middle of nowhere

Posté 03 September 2006 - 15:01

looool si un jour ils font ça.. faudrait boycotter RES.. Kyo, vegastar et ses copains.. déjà au Furia.. alors RES , à non, ils n'ont pas intéret...
"Mieux vaut être Belle et Re(-)belle que moche et re-moche..."... dixit un bon pote ;)

"jusqu'à l'arrivée du rock, le monde n'avait aucune réalité." John Lennon

"I'm not a musician. I'm an artist! !" Bob Hardy

'la vie peut etre triste mais elle est toujours belle " Johnny Borrell ...

#259 DTC Master Crew

DTC Master Crew

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 841 messages
  • Location:Sur l'île numéro Fives
  • Interests:les poneys et les petits lapins

Posté 08 September 2006 - 21:41

Bon bah moi aussi j'étais à Rock en scène, j'ai croisé personne du Fir enfin bon voilà voilà. J'ai vu le final de Phoenix qui m' a beaucoup plus. Du coup, je vais peut-être retourné les voir, il passe à Vancouver à la fin du mois. J'ai été pas mal décu par les Dead 60's. C'est dommage, j'aimais bien l'album. Enfin bon, c'est pas très grave, la suite était choucroutesque, l'enchainement Rakes, Editors, Radiohead était génialesque. Voilà voilà. Ah oui, j'ai vu aussi un bout de Beck mais bon voilà il me saoule. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Ca joue bien et tout et tout mais bon voilà.
Ce superbe avatar a été dessiné par Guibbaud. Il est tiré d'une magnifique bd intitulée Plein d'histoires de Tutut (Editions Les Requins Marteaux, 2001)

"Dieu n'a pas fait de paupières pour les oreilles"
Stupeflip

"Life is Gehringer"

Image IPB

#260 pix

pix

    Force Verte

  • Indie Rock Mag
  • 3236 messages
  • Location:montréal

Posté 10 September 2006 - 20:10

vous n'y croyiez plus, moi non plus, et pourtant la voilà, ma review de Rock en Seine :

Vendredi 25 août :
Je débute ce festival sur fond de Calexico qui proposait les deux derniers morceaux de leur set sur la Grande scène. Sympathique mais insuffisant pour me permettre une quelconque opinion.

Le temps de retrouver quelques amis, on se dirige vite vers la scène Cascade pour découvrir India.Arie. Concert entendu d'une oreille lointaine, la chanteuse estampillée label Motown nous propose une soul agréable mais pas franchement marquante et prendra la guitare à plusieurs occasions. Elle fini son concert sur une chanson douce qui sera totalement couverte par l'écho de 'Popular' interprétée par Nada Surf sur la Grande scène.

A la fin du concert, direction la scène Industrie pour voir Neïmo, groupe sélectionné dans le cadre des Avants Seine du festival. L'influence des Strokes se fait immédiatement ressentir et la formule chant / guitare / clavier / batterie est cohérente. Certains titres (Hot Girl en tête) sont réellement plus efficaces que d'autres mais l'ensemble forme un tout homogène très rock & roll. Le chanteur (très looké) semble à l'aise devant un public assez présent, mais je ne suis pas certaine qu'à ce stade les private joke soient véritablement à conseiller.

Un petit tour sur la scène Cascade pour voir de loin quelques titres de Clap Your Hands Say Yeah. Pour les avoir vus à plusieurs reprises, je sais qu'aujourd'hui comme les autres fois il ne se passera rien d'intéressant au niveau des musiciens, le chanteur s'obstinant à jouer les autistes de service, et Robbie Guertin, guitariste / claviériste / choriste de son état, étant le seul à dégager un peu de vie sur scène. Malgré tout, les premiers rangs réagissent immédiatement aux mélodies accrocheuses de leur album éponyme qui composera le set. Quelques nouvelles chansons dans la parfaite lignée de leurs aînées seront aussi présentées au public.

Je prends ensuite direction de la Grande scène pour voir la performance des Dirty Pretty Things. Comme prévu, Carl Barât à l'épaule droite en échappe et un cinquième musicien assurera ses parties de guitares, sauf sur l'avant dernière chanson (France) où Barât prendra son instrument. Je n'ai pas tout vu du concert, et si leur musique reste plaisante, elle ne supporte pas la comparaison face aux compos des Libertines. Les fans ont semble-t-il bien appréciés et il y avait une bonne ambiance sur scène comme dans la fosse.

Remplaçant de (presque) dernière minute de Richard Aschcroft, Kasabian nous offre un set propre et efficace. Personnellement je ne connaissais pas vraiment mais ce que j'en ai entendu m'a bien plu. Après il n'est pas dit que j'écoute ça en boucle chez moi, mais dans ce cadre là, c'est parfaitement bien passé.

Petite pause pour remplir l'estomac, petit tour du côté de la Grande Scène pour assister à la dernière chanson de Patrice (du reggae pêchu) et retour sur la scène Cascade pour The Raconteurs. Moi qui n'attendais rien de ce concert, car un poil déçue par leur performance à Werchter début juillet, je suis finalement rentrée dedans dès les premières mesures pour ne plus jamais en sortir. Ils sont donc quatre sur scène, un batteur, un bassiste au teint livide, Jack White qu'on ne présente plus, et Brendan Benson, peut-être moins connu que son comparse mais tout aussi talentueux. Entre les deux chanteurs / guitaristes l'alchimie transparaît tellement que je me surprends à apprécier les solos de guitare interminables de l'ami Jack alors que généralement les trips 'led zeppiens' ont tendance à me faire fuir. Mais ce soir, non, je kiffe grave, tant sur les chansons plus marquées par la patte de Brendan Benson (Together) que sur les délires très 70's de Jack White (Broken Boy Soldier entre autres). Le quatuor nous offre en prime une reprise bouleversante de Bang Bang (My Baby Shot Me Down) de Nancy Sinatra, ainsi qu'une reprise d'It' Ain't Easy de David Bowie. Alors que résonne la dernière chanson, on en redemanderait presque, mais c'est sans compter que le grand et le beau Morrissey doit investir la Grande scène quelques minutes plus tard.

On se dirige donc aussi vite qu'on peut vers ladite scène, mais le Moz a été plus rapide que nous et a déjà entamé son set avec Panic (aaaahh ! dégoûtée de ne pas pouvoir l'apprécier tranquillement installée dans la fosse), on presse le pas, le chemin parait interminable, et puis il faut faire attention de ne pas perdre la moitié de la troupe au passage, on fredonne le refrain en se disant que ce n'est pas grave "on a au moins le son", mais la situation est terriblement frustrante. On fini par trouver notre place alors qu'Irish Blood, English Heart est déjà bien entamée, mais c'est bon, on y est enfin et on le voit, toujours aussi classe avec sa chemise rouge et sa veste noire. Sur scène, les instruments habituels avec un gros gong derrière la batterie et en fond, la photo de Jean Gabin jeune (ça c'est lui qui nous le dira plus tard en usurpant son identité le temps d'une blague). Ce soir, il n'y a pas de batterie aux couleurs de l'Italie mais une marquée d'un 'Pigsty'. C'est à partir d'How Soon Is Now que je ne suis plus là pour personne, je m'enivre de chaque note, de chaque son émanant si puissamment de la scène. Entre les chansons, Morrissey n'est pas avare de paroles, et tantôt nous raconte une histoire qui lui est arrivée à Buffalo, tantôt nous présente ses musiciens avant de déclarer qu'il est Sacha 'Disturbed' (clin détourné d'oeil à Sacha Distel), tantôt accuse la police de vouloir aller dormir (d'où l'heure précoce de la fin du festival : 23 h 15). Bref, il est très en forme ce soir, toujours aussi joueur avec son micro, et toujours aussi charismatique. La setlist fera une belle place aux deux derniers albums, avec quelques titres plus anciens, le tout parsemé de trois chansons des Smiths, et notamment un Stop Me If You Think You've Heard This One Before qu'on attendait pas du tout à l'heure du rappel. Suivra Now My Heart Is Full en guise de dernière chanson, une dernière petite blague comme quoi les policiers allaient sortir leur fusil si on ne quittait pas les lieux rapidement, et c'est déjà fini. On ne pouvait rêver mieux pour clore cette première journée, et on repartira avec Life Is A Pigsty dans la tête, titre comme d'habitude annoncé mais qui a laissé la place à Let Me Kiss You.
Setlist : 1. Panic / 2. Irish Blood, English Heart / 3. Don't Make Fun Of Daddy's Voice / 4. In The Future When All Is Well / 5. How Soon Is Now / 6. Let Me Kiss You / 7. At Last I Am Born / 8. I Will See You In Far Off Places / 9. The Youngest Was The Most Loved / 10. To Me You Are A Work Of Art / 11. Girl Friend In A Coma / 12. You Have Killed Me / 13. I Want To See The Boy Happy / 14. First Of The Gang To Die // 15. Stop Me If You Think You've Heard This One Before / 16. Now My Heart Is Full

--
Samedi 26 août :
Arrivée sur les lieux en début d'après-midi, j'ai tout le loisir d'apprécier le set de Broken Social Scene sur la scène Cascade. Une petite averse (la seule du tout le week-end) viendra légèrement contrariée mon attention, mais je reste globalement conquise par la petite troupe. Feist et Lisa Lobsinger nous feront l'honneur de prendre le micro sur quelques titres. L'ensemble reste agréable et est parfait pour commencer sereinement cette nouvelle journée de festival.

Changement radical de décor avec Fancy qui officie tout de suite après sur la scène Industrie. Le trio extra-terrestre de la scène parisienne nous propose un glam-rock très sympathique. Ils ont le look, ils ont l'attitude, d'accord, ils sont français dans un festival français et lancent leur interjections en anglais, mais on ne leur en voudra pas, tellement ils jouent le jeu à fond et nous embarque sans problème dans leur délire. Quelques titres m'ont plus marquée comme l'excellent Inside Of You ou Seventeen, ainsi que leur reprise I'm So Excited des Pointers Sister qui a littéralement mis le feu. Comme le veut la formule, on va dire que c'était court mais intense.

L'australien Xavier Rudd et ses trois dijeridoo ne retiendront pas mon attention et je préfère aller faire un tour à l'expo photos, consacrée cette année au travail de Jean-Baptiste Mondino.

Puis vient l'heure de Phoenix prévu sur la Grande scène et la joie de voir enfin ce groupe en live. Joie d'autant plus vive qu'outre les titres de leur dernier album comme Consolation Prizes, Rally ou Long Distance Call, le Run Run Run d'Alphabetical, nous avons eu droit à If I Ever Feel Better leur incontournable premier single, mais surtout à Too Young lui aussi issu d'United, le premier opus des versaillais. Bref, un excellent set de pop songs qui nous a parmi de bouger notre popotin et m'a permi de replonger quelques années en arrière.

On quitte la Grande scène pour aller voir Skin, et là c'est un peu la déception du jour, voire la déception du festival. Non pas parce que l'ex chanteuse de Skunk Anansie a perdu de sa folie et n'assure pas le show (au contraire), mais parce que la durée de leur temps de passage est plus courte qu'habituellement et que certains titres que j'attendais vraiment ne sont jamais venus. Alors je ne dis pas que ce n'était pas bien, j'ai quand même bien apprécié, mais il manquait quelque chose par rapport aux autres fois où je l'ai vu sur cette tournée. Mais ce n'est pas grave, ça ne pourra qu'être mieux la prochaine fois.
Setlist : 1. Alone In My Room / 2. She's On / 3. Faithfulness / 4. Movin' / 5. Charlie Big Potatoe / 6. Hedonism / 7. Just Let The Sun / 8. Take Me On / 9. I Can Dream

On prend ensuite la direction de la scène de l'Industrie où est attendu Rhesus. Le trio grenoblois assure un set net et sans bavure, parcourant l'ensemble de leur répertoire et nous proposant même une nouvelle chanson sur la fin (avant dernière chanson). C'est bien plus rock que sur album et c'est toujours autant un plaisir de les voir sur scène. On retiendra un final des plus énergiques où Simon finira debout à l'envers sur sa batterie tout en continuant de frapper les cymbales alors qu'Aurélien et Laura martyrisent leur guitare et basse, ça claque sévère ! Dommage que le set ne durera que 35 minutes, c'est décidément trop court.
Setlist : 1. The Actress / 2. Electricity / 3. Just Let Go / 4. Shooting Star / 5. Talk Talk Talk / 6. New Song / 7. You & Me

On laissera The Rakes faire bouger la fosse de la scène Cascade pour aller se restaurer, mais nous reviendrons quand même assister aux cinq dernières chansons des londoniens. Alors oui leurs chansons sont efficaces pour vous faire vous dandiner, oui c'est très drôle de regarder les mouvements spasmodiques du chanteur, sauf que The Rakes c'est quand même on peut tout le temps la même chose. Mais bon, on aura même pas le temps de le penser qu'on se dirige déjà vers la grand Scène où voir Beck.

Lorsqu'on arrive au niveau de la Grande Scène Loser résonne déjà et un spectacle de marionnettes a investi les écrans géants. Concept très original car les marionnettes en question sont à l'effigie de Beck et de ses musiciens et le spectacle a lieu en live and direct sur scène. Le show de ce soir sera un fameux mélange d'anciens et de nouveaux titres, avec les habituels ingrédients qu'on connaît comme le danseur fou ou le repas pendant Clap Hands plus la nouveauté de cette année : les muppets donc. Sur scène les musiciens s'amusent aussi à échanger leur instrument, et ainsi le bassiste frappera sur une deuxième batterie, le guitariste jouera du clavier, et ainsi de suite.
Rien à voir avec la musique mais le clou du spectacle restera pour moi le petit film de marionnettes axé sur Paris et sur les faux coulisses du festival, particulièrement réussi et irrésistiblement drôle (forcément ça ne rend pas grand-chose vu comme ça mais pour les curieux : Muppets Show - YouTube). Après ça le groupe revient sur scène et deux hommes déguisés en ours foutent le feu et s'improvisent hip-hoppeurs sur 1000 BMP. Le set se terminera sur E-Pro et on est franchement triste que ça s'arrête si vite. Bref, un excellent concert, à l'exception d'un passage un peu mou qui m'a permis de me reposer un peu pour reprendre de plus belle par la suite.
Setlist : 1. Loser / 2. Girl / 3. Nausea / 4. Devil Haircut / 5. Minus / 6. The Information / 7. Qué Onda Guero / 8. Black Tambourine / 9. He's A Mighty Good Leader / 10. Whiskeyclone, Hotel City 1997 / 11. Motorcade / 12. Broken Drum / 13. Pay No Mind / 14. Lost Cause / 15. The Golden Age / 16. Clap Hands / 17. One Foot In The Grave // 18. 1000 BPM / 19. Where It's At / 20. E-Pro

Radiohead cloturera cette 4ème édition de Rock en Seine, et est-ce vraiment la peine que je revienne sur ce concert qui a littéralement tout explosé. Je mentirai en disant que c'était mon meilleur du groupe car celui aux Arènes de Fréjus en 2000 restera pour moi le plus beau, mais il est clair que la prestation à laquelle nous avons eu droit ce soir là prend facilement la deuxième place. Je ne vous cacherai non plus que je n'ai pas vu grand chose des jeu de lumières et / ou de scène car j'ai passé les trois-quarts du concert dans ma bulle (comprendre les yeux fermés) faisant abstraction des quelques 30.000 personnes qui m'entouraient, afin d'apprécier pleinement l'énergie qui fusait de la scène, et franchement quel pied ! Parmi cet espèce de best of où s'entremêlaient quelques nouvelles chansons, j'ai attendu sans relâche la première note de Just qui n'est jamais arrivée et ça sera ma seule petite et infime déception tellement le reste était parfait. Thom York qui n'était pas très bavard (mais est-ce si important) à tout de même fait l'effort de parler en français, c'est assez rare pour être souligné. Après le très bon final de Morrissey la veille, la barre a quand même été placée un ton au dessus ce soir, Radiohead ayant été incontestablement le meilleur groupe de ces deux jours.
Setlist : 1. Airbag / 2. 2+2=5 / 3. The National Anthem / 4. My Iron Lung / 5. Morning Bell / 6. Fake Plastic Trees / 7. Videotape / 8. Nude / 9. The Gloaming /10. Paranoid Android / 11. All I Need / 12. Pyramid Song / 13. Lucky / 14. The Bends / 15. I Might Be Wrong / 16. Idioteque / 17. Everything In Its Right Place // 18. You And Whose Army / 19. Bodysnatchers / 20. There There / 21 Karma Police

#261 masto

masto

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Mag
  • 1636 messages

Posté 10 September 2006 - 20:24

Merci, surtout pour Morrissey ! :peace:
The world won't listen

#262 pix

pix

    Force Verte

  • Indie Rock Mag
  • 3236 messages
  • Location:montréal

Posté 10 September 2006 - 20:27

Merci, surtout pour Morrissey ! :peace:

you're welcome ! ;)

(et désolée pour l'attente .. :zut: )

#263 caribou

caribou

    Géo Trouvetout

  • Administrateur
  • 10651 messages
  • Location:A flanc de coteaux
  • Love:Pixies | The Smiths
  • Hate:Se lever le matin

Posté 10 September 2006 - 20:47

Merci, surtout pour Morrissey ! :peace:

:yes: Excellent pix, comme masto, j'avais hâte de lire ton petit mot sur Morrissey, mais aussi ravi de lire de bonnes critiques sur The Raconteurs et Rhesus.

#264 darko

darko

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 5234 messages

Posté 10 September 2006 - 22:43

Je mentirai en disant que c'était mon meilleur du groupe car celui aux Arènes de Fréjus en 2000 restera pour moi le plus beau,

ohh oui je pense la même chose, pour moi c'étaient les arènes d'Arles cette année là, c'était magique et inoubliable :wub: .
Get off, get up, you son of pop
The light below is bright on top
It's suds and soda a vibe decoder

All my Gigs (2000-2014) ...

#265 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29867 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 10 September 2006 - 22:46

Alors oui leurs chansons sont efficaces pour vous faire vous dandiner, oui c'est très drôle de regarder les mouvements spasmodiques du chanteur, sauf que The Rakes c'est quand même on peut tout le temps la même chose.


:boire:

:zut:

#266 pix

pix

    Force Verte

  • Indie Rock Mag
  • 3236 messages
  • Location:montréal

Posté 13 September 2006 - 17:49

mise à jour du site officiel du festival avec photos et croquis 'souvenirs'.

:arrow: www.rockenseine.com

#267 Ptitpois

Ptitpois

    Membre actif

  • Membres
  • 119 messages
  • Location:Devant son Ordi
  • Interests:La MuSiQuE et c'est déja pas mal!!

Posté 13 September 2006 - 21:06

Très sympa ce p'tit résumé des rock en seine!! moi j'en ai même pas fait.. pense que j'vais faire un copier/coller de mon blog.. :P

Image IPB


#268 Emms

Emms

    Visiteur

  • Membres
  • 3 messages

Posté 28 September 2006 - 20:26

J'y suis aussi allée!
Voila mon petit compte rendu! :)




1er jour,Vendredi 25 Août:


J'arrive au Domaine National de St Cloud vers 17h/17h30.


J'ecoute un peu Nada Surf de loin,malheureusement pour moi c'était la fin.

J'entend du bon son,jvais voir,
et y a Claps Your Hands Say Yeah qui joue,
j'aime bien ce groupe mais le chanteur avait visiblement un probleme dans la voix,alors au bout de 15 minutes jme tire,
surtout que dans la demie-heure qui suivait y'avait le groupe les Dirty Pretty Things,le groupe de Karl Barât,ex Libertines.

J'y vais et là vraiment,c'était genial,
ils arrivent,bière à la main,clope au bec,
ils jouent super bien,l'ambiance était extra,
beaucoup d'Anglais naturellement,
ils nous ont aussi jouer des chansons des Libertines,
enfin vraiment chapeau,c'était bon!.
Y'a quand même eu des problemes dans des pogos,un mec qui est sorti la tête en sang,
d'autres mecs qui tenaient plus debout,faut dire que l'exta et la coke étaient presentes.

Après on est aller boire un pôt,
y'avait Kasabian juste à côté mais on etait cuit,alors on a ecouté sans plus.

Ensuite,j'avais le choix entre TV on the Radio et Patrice,
je suis allée voir Patrice et vraiment c'était excellent,
il avait la pêche,il dansait,riait,chantait,tentait de parler Français,
j'adore Patrice depuis pas mal d'années mais là je dois dire qu'il m'a surpri,et alors maintenant je l'aime encore plus!

Et après LE grand concert,
celui des Raconteurs,le groupe de Jack White,ex White Stripes,
c'était excellent,magique,sublime,extra,genial...
ils ont joués comme des dieux,
ils se sont fait des solos absolument incroyable,
tu sens qu'ils sont heureux,qu'ils aiment la musique,leur musique,
Jack White et Brendan Benson sont d'excellents musiciens,ils ont de très belles voix,ils se completent,tu sens qu'ils sont unis,c'est incroyable!
Ils ont fait une reprise d'une musique dans Kill Bill,"Bang Bang,à leur manière,ça a duré 7 minutes à peu près et vraiment respect,c'était magique!
Je suis jeune mais dans ma vie je suis allée à beaucoup de concert,de bons concerts,mais je n'ai jamais vu un concert aussi beau,j'étais emu,j'avais des frissons,j'étais sous le choc,bouche bée...

J'ai donc passé une journée merveilleuse à Rock en Seine.

Aujourd'hui,j'y retourne pour voir entre autres Phoenix,Dead 60's,The Rakes,Beck et enfin RADIOHEAD!

2em jour,Samedi 26 Août:

J'arrive au Domaine de St Cloud à peu près à la même heure que la veille.

Je vais directement voir Phoenix,un groupe que j'adore.
Ils jouent super bien,les chansons sont très bonnes,
ils nous ont vraiment mis dans l'ambiance!
Malheureusement,je crois qu'il y avait un probleme de son,
la basse etait beaucoup trop forte et cachait un peu la voi du mari de Sofia Coppola...

Juste après,nous avons vu les Dead 60's,
c'était très sympa,dynamique,le chanteur a une voi vraiment très belle,
je trouve qu'ils ont un style de musique à la Clash!

Je change de scene pour aller voir The Rakes,
un groupe Anglais que j'apprecie enormément,
j'étais à 2 metres de la Scene,
c'était vraiment bien,il y avait beaucoup d'Anglais dans le public.
Ils ont joué de très belles chansons dont "Open Book",ma preferée!

Ensuite je suis allée voir Beck,c'était franchement dément,
moi qui ne suis pas fan,j'ai vraiment beaucoup aimé,jme suis bien marrée,
il y'avait tout une mise en scene genialissime,
des marionettes de Beck et ses musiciens qui immitaient exactement tout ce que faisaient le groupe,
ensuite en plein milieu du concert ils s'en vont pour nous laisser regarder un petit film de leurs marionettes qui visitent Paris puis arrive en coulisse,
vont dans la loge de RADIOHEAD et casse tout!
Ils reviennent sur scene jouent quelques morceaux et ensuite Beck prend un armonica est commence à faire de la musique country,
ses musiciens qui n'avaient alors rien à faire,commence à dîner sur une table qui était installée en plein milieu de la scene,
et tout d'un coup ils se mettent à faire des percussions avec leurs couverts!
Enfin c'était vraiment à mourir de rire!

Et après une heure d'attente sans pouvoir respirer,RADIOHEAD est arrivé,
c'était extra,c'était beau,c'était Radiohead quoi!
C'était presque une ceremonie,c'était incroyable,et puis la magnifique voi de Tom York,c'est emouvant!
Que de bonheur,d'ecouter les "grands classiques" Radiohead et de decouvrir des chansons du dernier album.
Ils n'ont malheureusement pas joué "Creep" mais ont terminé pas "Karma Police"!

Ce fut alors pour moi de jours exceptionnels,riches en bonne musique,riches en emotions!
Ce fut aussi pour moi une très belle journée d'anniversaire!
Je me demande vraiment comment vont-ils faire pour nous proposer un programme encore plus attrayant que celui de cette année...?

#269 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29867 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 30 September 2006 - 18:54

ex White Stripes


Si c'est vrai on tient un scoop là... :zut: ;)

Sinon bienvenue sur le FIR et merci pour ta version des évènements, Emms ! :) Même si à chaque fois je regrette encore un peu plus de pas avoir pu y aller... :bye:

#270 pIdrumS

pIdrumS

    Visiteur

  • Membres
  • 4 messages

Posté 08 October 2006 - 10:23


ex White Stripes


Si c'est vrai on tient un scoop là... :zut: ;)

Sinon bienvenue sur le FIR et merci pour ta version des évènements, Emms ! :) Même si à chaque fois je regrette encore un peu plus de pas avoir pu y aller... :bye:


houla nan, jack est toujours dans les White Stripes et dieu merci !! Sinon j'étais aussi à RES pendant les trois jours, mes concerts préférés ont été Wolfmother bien sur et les Raconteurs. Sinon je me suis aussi bien éclater devant les dirty pretty things ou devant les rakes...en fait j'ai aimé tout ce que j'ai vu (sauf Nada Surf...on m'a forcé à aller les voir ! :lol: )
Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)