Aller au contenu


Photo

OSS 117


  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#16 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29824 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 27 July 2009 - 22:35

Eh bien on passe un moment très sympa avec OSS117 Rio ne répond plus... Un concentré d' humour noir, de répliques caustiques et machistes... Et toujours aussi parodique!
Hubert... Toujours aussi... Bonisseur de la Bath... :P

Un monument d'humour corrosif servit par un virtuose du second degré...


Je ne l'aurais pas mieux dit que Sudio Cinélive...

Un film à aller voir...

(Personnellement je ne l'ai pas trouvé meilleur que le premier, mais certains pensent que si... Mais personne n'a osé dire qu'il était moins bien donc, les yeux bandés foncez guys...)


Pas meilleur que le premier car moins bien écrit quand-même, l'histoire est plus convenue et la fin un peu facile, mais visuellement c'est une vraie réussite, et surtout le personnage, complètement en porte-à-faux avec l'évolution des moeurs et de la société, est vraiment poussé dans les derniers retranchements où l'on peut décemment mener un beauf raciste, machiste et imbu de lui-même à la candeur presque obscène (cf. la scène du banquet nazi où Dujardin rejoue la tirade du vieux Robin des Bois avec Errol Flynn et propose pour "réconcilier juifs et nazis" de donner à ces derniers "un pays à eux, comme Israël pour les juifs" :lol: ) sans lui mettre les spectateurs à dos.

Et puis c'est quand-même un film incroyablement déviant au regard de son objectif commercial, il faut voir les références au survival (la découpe gore du croco dans la jungle), au porno soft des 70's (la partouze hippie qui joue génialement sur les allusions homo du premier épisode ^_^), et puis quand-même mettre en parallèle la dictature au Brésil en 68 et la France de l'époque (et donc celle d'aujourd'hui :zut: ) dans un film "familial", fallait oser. :interpol:




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)