Aller au contenu


Photo

Les Césars 2010


  • Veuillez vous connecter pour répondre
24 réponses à ce sujet

#1 indé.pdt

indé.pdt

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 1252 messages
  • Location:Paris

Posté 22 January 2010 - 11:58

Pour sa 35ème cérémonie, les César reviennent. Cette année, Valérie Lemercier et Gad Elmaleh seront au commande de la soirée du 26 février. Les nommés viennent de tomber.
Marion Cotillard présidera le jury, Sigourney Weaver remettra un César d'Honneur à Harrison Ford.

Meilleur Acteur
Yvan Attal, dans Rapt
François Cluzet, dans A L'origine
François Cluzet, dans Le Dernier Pour La Route
Vincent Lindon, dans Welcome
Tahar Rahim, dans Un Prophète

Meilleure Actrice
Isabelle Adjani, dans La Journée De La Jupe
Dominique Blanc, dans L'autre
Sandrine Kiberlain, dans Mademoiselle Chambon
Kristin Scott Thomas, dans Partir
Audrey Tautou, dans Coco Avant Chanel

Meilleur Acteur Dans Un Second Rôle
Jean-Hugues Anglade, dans Persécution
Niels Arestrup, dans Un Prophète
JoeyStarr, dans Le Bal Des Actrices
Benoît Poelvoorde, dans Coco Avant Chanel
Michel Vuillermoz, dans Le Dernier Pour La Route

Meilleure Actrice Dans Un Second Rôle
Aure Atika, dans Mademoiselle Chambon
Anne Consigny, dans Rapt
Audrey Dana, dans Welcome
Emmanuelle Devos, dans A L'origine
Noémie Lvovsky, dans Les Beaux Gosses

Meilleur Espoir Masculin
Firat Ayverdi, dans Welcome
Adel Bencherif, dans Un Prophète
Vincent Lacoste, dans Les Beaux Gosses
Tahar Rahim, dans Un Prophète
Vincent Rottiers, dans Je Suis Heureux Que Ma Mère Soit Vivante

Meilleur Espoir Féminin
Pauline Etienne, dans Qu'un Seul Tienne Et Les Autres Suivront
Florence Loiret-Caille, dans Je L'aimais
Soko, dans A L'origine
Christa Théret, dans Lol (Laughing Out Loud)
Mélanie Thierry, dans Le Dernier Pour La Route

Meilleur Scénario Original
Jacques Audiard, Thomas Bidegain, Abdel Raouf Dafri et Nicolas Peufaillit, pour Un Prophète
Xavier Giannoli, pour A L'origine
Jean-Paul Lilienfeld, pour La Journée De La Jupe
Philippe Lioret, Emmanuel Courcol et Olivier Adam, pour Welcome
Radu Mihaileanu et Alain-Michel Blanc, pour Le Concert

Meilleure Adaptation
Stéphane Brizé et Florence Vignon, pour Mademoiselle Chambon
Anne Fontaine et Camille Fontaine, pour Coco Avant Chanel
Philippe Godeau et Agnès De Sacy, pour Le Dernier Pour La Route
Laurent Tirard et Grégoire Vigneron, pour Le Petit Nicolas
Alex Réval et Laurent Herbiet, pour Les Herbes Folles

Meilleure Musique
Armand Amar, pour Le Concert
Alex Beaupain, pour Non Ma Fille, Tu N'iras Pas Danser
Alexandre Desplat, pour Un Prophète
Cliff Martinez, pour A L'origine
Nicola Piovani, pour Welcome

Meilleur Son
Pierre Excoffier, Bruno Tarrière et Sélim Azzazi, pour Le Concert
Pierre Mertens, Laurent Quaglio et Eric Tisserand, pour Welcome
François Musy et Gabriel Hafner, pour A L'origine
Brigitte Taillandier, Francis Wargnier et Jean-Paul Hurier, pour Un Prophète
Jean Umansky, Gérard Hardy et Vincent Arnardi, pour Micmacs A Tire-Larigot

Meilleurs Décors
Michel Barthélémy, pour Un Prophète
Aline Bonetto, pour Micmacs A Tire-Larigot
Maamar Ech Cheikh, pour Oss 117 : Rio Ne Répond Plus...
François-Renaud Labarthe, pour A L'origine
Olivier Radot, pour Coco Avant Chanel

Meilleurs Costumes
Chattoune & Fab, pour Coco Chanel & Igor Stravinsky
Charlotte David, pour Oss 117 : Rio Ne Répond Plus...
Madeline Fontaine, pour Micmacs A Tire-Larigot
Catherine Leterrier, pour Coco Avant Chanel
Virginie Montel, pour Un Prophète

Meilleure Photo
Christophe Beaucarne, pour Coco Avant Chanel
Laurent Dailland, pour Welcome
Stéphane Fontaine, pour Un Prophète
Eric Gautier, pour Les Herbes Folles
Glynn Speeckaert, pour A L'origine

Meilleur Montage
Célia Lafitedupont, pour A L'origine
Hervé De Luze, pour Les Herbes Folles
Andréa Sedlackova, pour Welcome
Ludo Troch, pour Le Concert
Juliette Welfling, pour Un Prophète

Meilleur Réalisateur
Jacques Audiard, pour Un Prophète
Lucas Belvaux, pour Rapt
Xavier Giannoli, pour A L'origine
Philippe Lioret, pour Welcome
Radu Mihaileanu, pour Le Concert

Meilleur Court Métrage
C'est Gratuit Pour Les Filles, réalisé par Claire Burger et Marie Amachoukeli
¿ Dónde Está Kim Basinger ?, réalisé par Edouard Deluc
La Raison De L'autre, réalisé par Foued Mansour
Séance Familiale, réalisé par Cheng-Chui Kuo
Les Williams, réalisé par Alban Mench

Meilleur Premier Film
Les Beaux Gosses, réalisé par Riad Sattouf, produit par Anne-Dominique Toussaint
Le Dernier Pour La Route, réalisé par Philippe Godeau, produit par Philippe Godeau
Espion(s), réalisé par Nicolas Saada, produit par Michaël Gentile
La Première Etoile, réalisé par Lucien Jean-Baptiste, produit par Marie-Castille Mention Schaar et Pierre Kubel
Qu'un Seul Tienne Et Les Autres Suivront, réalisé par Léa Fehner, produit par Jean-Michel Rey et Philippe Liégeois

Meilleur Film Documentaire
L'enfer D'Henri-Georges Clouzot, réalisé par Serge Bromberg et Ruxandra Medrea
La Danse, Le Ballet De L'Opéra De Paris, réalisé par Frederick Wiseman
Himalaya, Le Chemin Du Ciel, réalisé par Marianne Chaud
Home, réalisé par Yann-Arthus Bertrand
Ne Me Libérez Pas Je M'en Charge, réalisé par Fabienne Godet

Meilleur Film Etranger
Avatar, réalisé par James Cameron
Gran Torino, réalisé par Clint Eastwood
Harvey Milk, réalisé par Gus Van Sant
J'ai Tué Ma Mère, réalisé par Xavier Dolan
Panique Au Village, réalisé par Stéphane Aubier et Vincent Patar
Le Ruban Blanc, réalisé par Michael Haneke
Slumdog Millionaire, réalisé par Danny Boyle

Meilleur Film
A L'origine, produit par Edouard Weil et Pierre-Ange Le Pogam, réalisé par Xavier Giannoli
Le Concert, produit par Alain Attal, réalisé par Radu Mihaileanu
Les Herbes Folles, produit par Jean-Louis Livi, réalisé par Alain Resnais
La Journée De La Jupe, produit par Bénédicte Lesage et Ariel Askénazi, réalisé par Jean-Paul Lilienfeld
Rapt, produit par Patrick Sobelman, Diana Elbaum et Sébastien Delloye, réalisé par Lucas Belvaux
Un Prophète, produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat et Marco Cherqui, réalisé par Jacques Audiard
Welcome, produit par Christophe Rossignon, réalisé par Philippe Lioret




---


13 nominations pour Un prophète, qui est le film le plus représenté. Le Concert, A l'origine et Coco avat Channel le sont aussi assez souvent (7 nominations)
I'm Frances, Ha.

#2 FredM

FredM

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 2291 messages
  • Location:Tours

Posté 22 January 2010 - 12:11

J'ai vu aucun de ces films, à l'exception de Slumdog Millionaire :chepa:

#3 indé.pdt

indé.pdt

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 1252 messages
  • Location:Paris

Posté 22 January 2010 - 12:17

Lol
Bon moi je les ai presque tous vu (j'adore le ciné français - même celui qui est un peu prétentieux et qui se veut intello-chic-telerama-avecuntitretrèssophistiqué)


Un prophète : 13 nominations
A l'origine : 11 nominations
Welcome : 10 nominations
Le concert : 6 nominations
Coco avant Channel : 6 nominations
Le dernier pour la route : 5 nominations
Rapt : 4 nominations
Les herbes folles : 4 nominations
Les beaux gosses : 3 nominations
Mademoiselle Chambon : 3 nominations
La journée de la jupe : 3 nominations
Micmac à Tire-Larigot: 3 nominations
Qu'un seul tienne ... : 2 nominations
OSS117 : 2 nominations

Les autres, 1 nomination
I'm Frances, Ha.

#4 Half Bob

Half Bob

    Membre actif

  • Membres
  • 101 messages
  • Location:Saint-Etienne
  • Interests:BD, ciné, musique

Posté 22 January 2010 - 15:41

Je n'ai vu que Les beaux gosses, que j'ai beaucoup aimé et dans lequel Noémie Lvovsky est excellente, et OSS 117, dont la quasi absence va à coup sûr raviver le débat sur la place des comédies aux Césars! (Sauf que cette fois, le film sous-représenté est très bon!)
Sans avoir vu le film, j'ai quand même du mal à comprendre les multiples nominations de La journée de la jupe!

#5 indé.pdt

indé.pdt

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 1252 messages
  • Location:Paris

Posté 22 January 2010 - 16:18

Euh bah franchement je n'ai pas détesté ce film, loin de là. Certes Adjani surjoue un peu (mais c'est Adjani, donc rien de choquant, elle l'a toujours fait) mais la réalisation est très bonne et le film plutôt prenant. Mais certes, comparé à des scénarios et réalisations telles que A l'origine ou Un prophète, ou même Rapt, on est loin d'avoir là un grand film ! C'est même plutôt un telefilm d'ailleurs !
I'm Frances, Ha.

#6 can

can

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 1678 messages
  • Location:Golden city

Posté 22 January 2010 - 18:49

J'ai vu aucun de ces films, à l'exception de Slumdog Millionaire :chepa:


Pareil , je suis fâché avec le ciné , mais entre les enfants , le boulot , la zik et la BD , il me reste 3 minutes de libre par jour :lol:

#7 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 22 January 2010 - 20:46

Meilleur Réalisateur
Jacques Audiard, pour Un Prophète
Lucas Belvaux, pour Rapt
Xavier Giannoli, pour A L'origine
Philippe Lioret, pour Welcome
Radu Mihaileanu, pour Le Concert

Meilleur Film Etranger
Avatar, réalisé par James Cameron
Gran Torino, réalisé par Clint Eastwood
Harvey Milk, réalisé par Gus Van Sant
J'ai Tué Ma Mère, réalisé par Xavier Dolan
Panique Au Village, réalisé par Stéphane Aubier et Vincent Patar
Le Ruban Blanc, réalisé par Michael Haneke
Slumdog Millionaire, réalisé par Danny Boyle

Meilleur Film
A L'origine, produit par Edouard Weil et Pierre-Ange Le Pogam, réalisé par Xavier Giannoli
Le Concert, produit par Alain Attal, réalisé par Radu Mihaileanu
Les Herbes Folles, produit par Jean-Louis Livi, réalisé par Alain Resnais
La Journée De La Jupe, produit par Bénédicte Lesage et Ariel Askénazi, réalisé par Jean-Paul Lilienfeld
Rapt, produit par Patrick Sobelman, Diana Elbaum et Sébastien Delloye, réalisé par Lucas Belvaux
Un Prophète, produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat et Marco Cherqui, réalisé par Jacques Audiard
Welcome, produit par Christophe Rossignon, réalisé par Philippe Lioret

:P Ultra-lol. Je serais le jury, je me la jouerais comme Amalric à Clermont: pas de prix. Le niveau est devenu médiocre. En tout cas pour cette sélection :zut: .

#8 spydermonkey

spydermonkey

    Appelée à régner

  • Indie Rock Mag
  • 1389 messages
  • Location:Paris

Posté 22 January 2010 - 20:58

Je n'ai vu que Le Concert. Dans la mesure où j'adore le concerto pour violon de Tchaïckowsky, le film est bien passé, d'autant qu'il est interprété, derrière la caméra, par Sarah Nemtanu, une violoniste que j'apprécies beaucoup. Après, j'ai eu dû mal avec certains dialogues, "points de vues" du film, et surtout avec Mélanie Laurent, je sais pas pourquoi, mais elle passe pas :chepa:
Conclusion: sympathique mais loin d'une nomination aux Césars selon moi. Cependant, ça ne m'étonne pas de le voir figurer ici...

#9 indé.pdt

indé.pdt

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 1252 messages
  • Location:Paris

Posté 22 January 2010 - 21:17


Meilleur Réalisateur
Jacques Audiard, pour Un Prophète
Lucas Belvaux, pour Rapt
Xavier Giannoli, pour A L'origine
Philippe Lioret, pour Welcome
Radu Mihaileanu, pour Le Concert

Meilleur Film Etranger
Avatar, réalisé par James Cameron
Gran Torino, réalisé par Clint Eastwood
Harvey Milk, réalisé par Gus Van Sant
J'ai Tué Ma Mère, réalisé par Xavier Dolan
Panique Au Village, réalisé par Stéphane Aubier et Vincent Patar
Le Ruban Blanc, réalisé par Michael Haneke
Slumdog Millionaire, réalisé par Danny Boyle

Meilleur Film
A L'origine, produit par Edouard Weil et Pierre-Ange Le Pogam, réalisé par Xavier Giannoli
Le Concert, produit par Alain Attal, réalisé par Radu Mihaileanu
Les Herbes Folles, produit par Jean-Louis Livi, réalisé par Alain Resnais
La Journée De La Jupe, produit par Bénédicte Lesage et Ariel Askénazi, réalisé par Jean-Paul Lilienfeld
Rapt, produit par Patrick Sobelman, Diana Elbaum et Sébastien Delloye, réalisé par Lucas Belvaux
Un Prophète, produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat et Marco Cherqui, réalisé par Jacques Audiard
Welcome, produit par Christophe Rossignon, réalisé par Philippe Lioret

:P Ultra-lol. Je serais le jury, je me la jouerais comme Amalric à Clermont: pas de prix. Le niveau est devenu médiocre. En tout cas pour cette sélection :zut: .


Je comprends pas ta remarque ... C'est juste cette partie là de la sélection qui te dérange ?!
I'm Frances, Ha.

#10 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 23 January 2010 - 13:21



Meilleur Réalisateur
Jacques Audiard, pour Un Prophète
Lucas Belvaux, pour Rapt
Xavier Giannoli, pour A L'origine
Philippe Lioret, pour Welcome
Radu Mihaileanu, pour Le Concert

Meilleur Film Etranger
Avatar, réalisé par James Cameron
Gran Torino, réalisé par Clint Eastwood
Harvey Milk, réalisé par Gus Van Sant
J'ai Tué Ma Mère, réalisé par Xavier Dolan
Panique Au Village, réalisé par Stéphane Aubier et Vincent Patar
Le Ruban Blanc, réalisé par Michael Haneke
Slumdog Millionaire, réalisé par Danny Boyle

Meilleur Film
A L'origine, produit par Edouard Weil et Pierre-Ange Le Pogam, réalisé par Xavier Giannoli
Le Concert, produit par Alain Attal, réalisé par Radu Mihaileanu
Les Herbes Folles, produit par Jean-Louis Livi, réalisé par Alain Resnais
La Journée De La Jupe, produit par Bénédicte Lesage et Ariel Askénazi, réalisé par Jean-Paul Lilienfeld
Rapt, produit par Patrick Sobelman, Diana Elbaum et Sébastien Delloye, réalisé par Lucas Belvaux
Un Prophète, produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat et Marco Cherqui, réalisé par Jacques Audiard
Welcome, produit par Christophe Rossignon, réalisé par Philippe Lioret

:P Ultra-lol. Je serais le jury, je me la jouerais comme Amalric à Clermont: pas de prix. Le niveau est devenu médiocre. En tout cas pour cette sélection :zut: .


Je comprends pas ta remarque ... C'est juste cette partie là de la sélection qui te dérange ?!

Dans les films que je cite, il y a que des mauvais films ou des films tres en dessous de ce que leurs auteurs ont su faire precedemment. Donc aucun ne merite un prix.

#11 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29825 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 23 January 2010 - 22:10

Bah Gran Torino mériterait bien son petit césar du meilleur film étranger. Et puis j'ai raté Un prophète mais Audiard est le plus grand metteur en scène français actuel, et Welcome est un très beau film. :peace:

#12 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29825 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 06 February 2010 - 23:46

Et puis j'ai raté Un prophète mais Audiard est le plus grand metteur en scène français actuel


Enfin vu et c'est confirmé, un autre grand récit au romanesque sec dans la droite ligne des deux précédents, Audiard ne tombe ni dans le moralisateur ni dans le social qui reste simple contexte, finalement c'est un peu Yojimbo en prison ce film. Je pense qu'on peut espérer un césar pour Nils Arestrup également, même si l'acteur principal le mériterait tout autant à mon avis. :yes:

(et agréablement surpris au passage d'entendre Talk Talk et Sigur Rós au milieu de la superbe BO d'Alexandre Desplat :wub: )

#13 Invités_adrien49_*

Invités_adrien49_*
  • Invité

Posté 07 February 2010 - 02:50

Enfin vu et c'est confirmé, un autre grand récit au romanesque sec dans la droite ligne des deux précédents

Selon moi non. La où Sur mes Lèvres (chef-d'oeuvre, classique du ciné français) tenait sa spécificité d'être un film à contre-courant, les deux derniers surfent un peu sur la vague, c'est-à-dire qu'Audiard a choisi ses sujets et filmé pour susciter l'adhésion. Alors bien sûr, c'est du Audiard et ça reste très au-dessus du ciné français moyen, et hautement recommandable... Mais franchement, il choisit la facilité (le conflit corse/arabe, un peu exagéré) alors qu'il peut faire bien mieux, car il a du talent, et il le sait. Donc, y'a tellement de films français qui méritaient d'être sélectionnés, je sais pas moi, Guiraudie, Gandrieux, Dumont, par exemple. Mais non, les césars resteront toujours démocratiques (aurais-je dit démagos ?).

#14 RabbitInYourHeadlights

RabbitInYourHeadlights

    Poxvirus Lapinus

  • Indie Rock Mag
  • 29825 messages
  • Location:Le dernier terrier sur la gauche
  • Love:GS Herren, RC Lange et DM Stith
  • Hate:Qu'on vampirise mes weekends

Posté 07 February 2010 - 09:27

Selon moi non. La où Sur mes Lèvres (chef-d'oeuvre, classique du ciné français) tenait sa spécificité d'être un film à contre-courant, les deux derniers surfent un peu sur la vague, c'est-à-dire qu'Audiard a choisi ses sujets et filmé pour susciter l'adhésion. Alors bien sûr, c'est du Audiard et ça reste très au-dessus du ciné français moyen, et hautement recommandable... Mais franchement, il choisit la facilité (le conflit corse/arabe, un peu exagéré) alors qu'il peut faire bien mieux, car il a du talent, et il le sait.


Bah les seules facilités sont dans le scénario, et encore s'il avait vraiment voulu surfer sur la vague de quoi que ce soit (et de quoi d'ailleurs, qu'y a-t-il de démago dans ce film ? même pas une fin tragique pour justifier son contexte de dérive sociale... alors quoi ? sur "la vague du contre-courant" ? comme si ça voulait dire quelque chose :rolleyes: ) il n'aurait certainement pas choisi le cadre d'une histoire de prison, le must pour faire fuir les spectateurs et même les possibles amateurs qui doivent logiquement penser qu'il n'y a plus rien à voir de neuf derrière des barreaux après Oz.

Quant au "conflit" corses/arabes, rien de cliché là-dedans à mon avis puisqu'il n'y a même pas de vrai conflit mais au contraire une cohabitation prudente, et là encore ça n'est qu'un contexte.

#15 indé.pdt

indé.pdt

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 1252 messages
  • Location:Paris

Posté 07 February 2010 - 20:49


Enfin vu et c'est confirmé, un autre grand récit au romanesque sec dans la droite ligne des deux précédents

Selon moi non. La où Sur mes Lèvres (chef-d'oeuvre, classique du ciné français) tenait sa spécificité d'être un film à contre-courant, les deux derniers surfent un peu sur la vague, c'est-à-dire qu'Audiard a choisi ses sujets et filmé pour susciter l'adhésion. Alors bien sûr, c'est du Audiard et ça reste très au-dessus du ciné français moyen, et hautement recommandable... Mais franchement, il choisit la facilité (le conflit corse/arabe, un peu exagéré) alors qu'il peut faire bien mieux, car il a du talent, et il le sait. Donc, y'a tellement de films français qui méritaient d'être sélectionnés, je sais pas moi, Guiraudie, Gandrieux, Dumont, par exemple. Mais non, les césars resteront toujours démocratiques (aurais-je dit démagos ?).


Que tu tiennes ce propos en critiquant aussi Sur mes lèvres, je pourrais accepter ... Mais mettre en valeur Sur mes lèvres en insistant sur ces points négatifs que tu cites pour Un prophète, j'avoue que j'ai du mal ! D'ailleurs je trouve que ni l'un ni l'autre ne sont vraiment à contre courant, et aucun n'est vraiment accessible d'ailleurs. Et ils ne jouent justement pas la dessus.
J'ai trouvé ce dernier tellement au dessus de Sur mes lèvres !

Enfin moi, pour contredire un peu ce qui a été dit précédemment, je suis assez content du cinéma français et dans la catégorie meilleur film, peut être un ou deux sont un peu faiblard, mais j'aime dans l'ensemble !
I'm Frances, Ha.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)