Aller au contenu


Photo

Jamie-T


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Guismo

Guismo

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 2931 messages
  • Location:Brussels
  • Interests:Guitar, eSport, ukulélé
  • Love:Thee More Shallows, Notwist
  • Hate:To leave bed

Posté 18 February 2010 - 14:57

Nous étions nombreux à attendre ce concert de pied ferme. On a d’ailleurs fait l’impasse sur la première partie afin de ne pas diluer notre enthousiasme et pour se concentrer à 100% sur Jamie-T. C’est l’heure ! Le jeune anglais (23 ans), originaire de Wimbledon, débarque sur scène avec un veste en cuir et les cheveux ébouriffés, tombant devant les yeux (quelque chose à cacher ?). Sur un fond de scène coloré, les membres des Pacemakers prennent en même temps leurs marques. Nous avons droit à un synthé (aux yeux bioniques, comprendra qui pourra ^^), un bassiste (dans un état de défonce avancé), un batteur et un guitariste.

Le début du set nous a rapidement fait rentrer dans le concert. Choix assez judicieux que ces The Man's Machine, Dry Off Your Cheeks, Spider's Web et autre Salvador. Même si toutes les chansons sont de qualité, certaines passeront toutefois moins bien en live (Emily's Heart ou bien 368 où Jamie a essayé de faire chanter le public sans que ca prenne vraiment) et donnent un réel coup de mou vers le milieu du concert. Mais de toute façon dès le début du concert Jamie nous avait prévenu qu’on aurait de tout (plus littéralement « des chansons qu’on ne connait pas, des chansons qu’on a écouté des milliers de fois, des chansons qu’on aime et des chansons qu’on déteste »).

De manière générale, l’ambiance est très bonne, avec quelques points culminants comme le moment où Jamie est descendu de scène. C’est alors que les gens ont commencé le crowd surfing et les mini pogos. Bon esprit ! If You Got The Money fut également un grand moment, malgré ou grâce (je ne sais pas vraiment dire) à un fan monté sur scène – fan qui chantera tout le long, collé à Jamie.

Durant tout le set, on aura bien senti l’esprit punk de Jamie qui au final a l’air de s’en foutre de ce qu’il se passe vraiment et semble surtout là pour prendre du plaisir avec ses mates. Dans cet esprit punk, ils joueront une reprise de Rancid très sautillante. Il ne fait toutefois pas l’autiste et ponctue le spectacle de quelques interventions « chouette casquette mon gars », « j’aime pas cette salle car il n’y a pas de bar au fond »,…

On terminera le concert sur un énorme Sticks 'n' Stones qui aura vu une bonne 30aine de personnes monter sur scène pour foutre un boxon pas possible. Deux potes et moi n’avons pas résisté à l’appel ^^. Un de mes deux compères descendant même de scène avec la bouteille de Jagermeister du bassiste.

Cette soirée avait définitivement des relents punk.

Tentative de setlist :

- The Man's Machine
- Dry Off Your Cheeks
- Spider's Web
- Salvador
- Back In The Game
- Earth, Wind & Fire
- Sheila
- Emily's Heart
- 368
- If You Got The Money
- Man Not Monster
- British Intelligence
- Rancid cover - Hoover Street
- Chaka Demus
- Sticks 'n' Stones




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)