Aller au contenu


Photo

Chapelier fou + Tunng + Midlake


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#16 darko

darko

    Indierockforum Team

  • Indie Rock Mag
  • 5234 messages

Posté 21 April 2010 - 21:09

J'y étais hier soir et je fus vraiment surpris et émerveillé, je ne m'attendais pas à ça. Pourtant ça démarrait mal avec une première partie mauvaise à vite oublier (heureusement qu'il portait un casque pour pas qu'on le reconnaisse ensuite).

Passons, parlons plutôt des Texans qui ont tenu plus d'une heure et demie sur scène, c'est assez rare que les groupes restent si longtemps (j'ai l'impression que tout le dernier album a été joué). Ce que je retiens, c'est cette formation alignée de 4 guitaristes et 1 bassiste a délivré un son d'une telle puissance électrique avec des mélodies sombres et lumineuses à la fois. Et surtout, j'ai compris sur scène la complexité des morceaux avec chaque guitare qui s'avérait essentielle et parfaitement placée dans l'espace (j'étais pile au milieu de la fosse). Je m'attendais à quelque chose de plus religieux (un peu à la manière des Fleet Foxes par exemple) mais en fait non. C'était intense et je préfère cette nouvelle tournure du groupe en concert, qui ne se cache plus derrière les claviers comme avant. Question ambiance, le groupe n'a pas été si distant que ça, assez à l'aise et content d'être là, se rappelant que c'était dans cette salle qu'ils avaient fait leur 1er concert français (en 1ère partie des Flaming Lips, c'est bien loin aujourd'hui), le public leur a réservé un bon accueil également.

Bref leur concert m'a bien plus enthousiasmé que leur album, j'étais loin d'être convaincu au départ :rolleyes:
Get off, get up, you son of pop
The light below is bright on top
It's suds and soda a vibe decoder

All my Gigs (2000-2014) ...

#17 Guismo

Guismo

    Indie Rock Fanatic

  • Indie Rock Fanatic
  • 2931 messages
  • Location:Brussels
  • Interests:Guitar, eSport, ukulélé
  • Love:Thee More Shallows, Notwist
  • Hate:To leave bed

Posté 22 April 2010 - 09:54

A moi de faire mon petit CR sur Tunng (quel sujet fédérateur dis donc ^^). Désolé pour la redite les gens, pas trop le temps de retravailler.

Après de longues hésitations, j'ai finalement décidé de trainer ma carcasse pour aller voir Tunng. Non pas que le dernier album m'ait déplu, au contraire, mais bon faire un concert seul, c'est jamais très motivant. Et jusqu'à présent j'ai toujours réussi à l'éviter. La bonne nouvelle, c'est que je serai finalement loin d'être seul!

Bref, passons les détails de ma vie sociale et venons-en au concert.

De manière globale, c'était un bon concert. Le dernier album ...And Then We Saw Land y est presque passé en entier, avec des chansons plutôt agréables et très homogènes. Cependant le groupe a rarement dépassé le stade de bon concert. Si je dis rarement, ca veut dire que certains moments se sont clairement détachés du lot. Sur le dernier album, j'ai ainsi particulièrement apprécié By Dusk They Were In The CityMike Lindsay nous a joué la rock star, affublé de lunettes multicolores extravagantes au moment du solo de guitare ("Sometimes you need to do it" nous confia-t-il juste après). Autre point d'orgue du concert, These Winds entonnée par la magnifique voix de Becky Jacobs , sur laquelle Mike enchaine....trop tôt! Cette bourde, loin de leur porter préjudice, fera réagir positivement le public qui applaudit spontanément. Mike de s'excuser: "I was really into it". Dans une moindre mesure la sautillante Santiago, écrite en référence à la ville de Santiago de Compostelle, ville où ils ont écrit cette chanson dixit Mike, restera également un beau souvenir. Notons également que les anciens morceaux les hissent également un niveau au-dessus.

Ils auront gardé les deux singles pour le rappel: Hustle et Bullets. Ils restent tous deux très efficaces mais le live ne m'a pas apporté plus de plaisir que l'écoute sur CD, ce qui est tout de même dommage. Remarquons qu'ils ont l'air de toujours prendre plaisir à jouer Bullets, ce qui ne doit pas être évident avec le temps...

Au final, c'était bien mais ca aurait clairement pu être mieux. Certains fans m'ont soufflé à l'oreille qu'il y a quelques années, Tunng en live était complètement dépouillé, sans artifices. A présent, on compte pas moins de 6 personnes sur scène, chacune rajoutant sa couche (mention spéciale au batteur qui semble en permanence sur un ressort et dégage une énergie dingue). Dans cette évolution, Tunng a peut-être perdu de ses plumes....


Le "Tunng dépouillé" fait apparement référence à une tournée antérieure à Good Arrows au vu des photos de Rabbit...




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)