Aller au contenu


elnorton

Inscrit(e) (le) 17 Aug 2008
Déconnecté Dernière activité aujourd'hui, 09:22
-----

Messages que j'ai postés

Dans le sujet : Les séries télé.

hier, 13:56

J'ai adoré la dernière saison de Halt And Catch Fire, l'une des séries les plus sous-estimées

Davantage que sous-estimée puisque les critiques sont bonnes, je trouve surtout qu'elle a été complètement sous-médiatisée à mon grand regret. Très belle conclusion en tout cas.
 
 
Je dois avoir le même top 3 que Rabbit dans le désordre sur 2017, avec cependant Twin Peaks pas loin derrière, et Better Call Saul plus haut que ta 11ème place.
Semi déception pour This is us ( pas finie certesqui sent un peu trop la guimauve à certains moment dans cette saison 2; et déception pour la S5 d'Orange is the new black.
 
Pour Black Mirror, je trouve dommage de se fixer sur la saison 1, tant la diversité de la série est riche en terme de réalisation et sujets abordés. J'ai vraiment adoré sur la saison 3 Nosedive et San Junipero, Shut up and dance. Et sinon pour commencer( ou recommencer) la série, je conseillerai White christmas en saison 2.
 
Pour celle non citées, même si elles sont surement à cheval sur 2016/2017, j'ai beaucoup aimé The Night of, Big little lies malgré les présupposés à son encontre que je m'en étais fait. Taboo pour sa mise en scène et la BO Et surtout The young pope, rien que cette homélie dantesque du second épisode m'avait complètement happé  :wub:
En comédie, je suis toujours bien fan de You're the worst même si cette saison 3 n'est pas la meilleure.
 
Me reste à finir Tin Star, la saison 2 de Better things et je suis curieux de tenter Billions.


Oui c'est vrai pour Halt And Catch Fire dont la saison 1 est finalement la moins creusée.
Pour Black Mirro, l episode de San Junipero est un incontournable.

Dans le sujet : Les séries télé.

16 January 2018 - 10:44

Pas vu la s4 de Black Mirror, mais ça ne saurait tarder, étant plutôt client des trois premières saisons.

Fargo, la s3, je viens de la débuter mais elle peine à me passionner autant que les deux premières. 

Silicon Valley, sympa mais pas mémorable.

J'ai adoré la dernière saison de Halt And Catch Fire, l'une des séries les plus sous-estimées à mon sens, et je retrouve ce que Rabbit dit au sujet de David Simon : les persos sont des losers, des gens qui font partie du commun des mortels, même s'ils aspirent à autre chose, mais on se lie à eux autant qu'ils se lient entre eux. 

Twin Peaks, sans sauter au plafond, j'ai plutôt aimé.

The Leftovers, bien aimé, mais pas adoré. Je trouve que l'histoire se perd parfois dans quelques complexités que j'ai trouvées inutiles (ou que je n'ai pas saisies). 

Beaucoup aimé I'm Dying Up Here aussi, par contre Homeland, j'ai lâché depuis trois saisons. 


Dans le sujet : Le streaming du jour (et autres albums en écoute)

16 January 2018 - 10:36

Entre Beck et Goldfrapp, les mélodies folk du dernier disque de Jep and Dep sont à écouter dans notre streaming du jour.
 
 

Dans le sujet : Un double fantaisiste pour Car Seat Headrest

16 January 2018 - 10:35

Pas mon préféré s'agissant de la mouture originale (c'était un des premiers, aussi), mais c'est surtout la production (ou l'absence de production) qui est un peu too much pour moi. S'il ne perd pas d'âme, avec quelque chose de plus soigné, ça peut donner un résultat alléchant. 


Dans le sujet : Le meilleur de 2017

15 January 2018 - 23:50

En tout cas, je ne prends jamais pour moi les critiques qui sont émises sur un artiste que j'ai aimé. C'est aussi un moyen d'avoir du débat, ou plutôt une confrontation d'avis contraire, car précisément pour Cigarettes After Sex, je ne vois pas quel débat créer. Clairement, je comprends qu'on trouve ça soporifique. Moi j'adore, ça me touche comme pas possible, je trouve ça bien troussé. Mais je comprends que l'on puisse prendre ça pour un truc chiant et un disque de sieste. Qu'importe. J'ai pas assez de bagage musical pour défendre ce disque autrement que par le fait qu'il me touche et que le spleen de Gregory Gonzalez m'a aidé à aller mieux. C'est très personnel, comme l'était mon numéro 1 en 2016 (le Radiohead). Et puis ça me dérange effectivement moins qu'un collègue d'IRM critique négativement Cigarettes After Sex, qui bénéficie d'un succès critique et d'une bonne popularité, que si ça avait été un pic gratuit sur un artiste peu connu que j'aime défendre.

 

Je rejoins Rabbit sur le fait qu'on est quand même un des rares webzines à ne pas faire de chroniques négatives. A part une shitlist de Rabbit il y a quoi, deux ans, j'ai pas souvenir d'un article en ce sens. Alors si on ne s'autorisait pas ces quelques pics, ça ferait un peu "école des fans". Sur mon blog, je lui disais justement que j'étais presque satisfait qu'il n'aime pas Cigarettes After Sex sans quoi, nos tops se ressemblant davantage que les autres années, on aurait pu parler de goûts aseptisés ou trop concordants sur IRM. 

 

Pour le reste, je prends toujours du plaisir à te lire lorsque tu postes, Pol. Et si tu as des conseils musicaux, n'hésite vraiment pas !